Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 22:05

Un livre à lire de François de Closets "L'échéance - Français vous n'avez encore rien vu".

Ci-après, un résumé des principales idées.

---------------

Les français ont toutes les raisons de s’indigner. Ils sont les victimes de la classe politique et de la finance spéculative : une gestion publique irresponsable, incapable de tenir ses budgets depuis une trentaine d’années ; et une finance folle par l’appât du gain.

Nos gouvernements successifs n’ont su trop souvent qu’entretenir des illusions ; et augmenter sans jamais réduire :

-          Depuis 1980, l’Etat a augmenté ses effectifs de 14% ; et les collectivités territoriales de 50% (soit 700.000 fonctionnaires de plus).  Les querelles partisanes et démagogiques bloquent la modernisation de l’Etat ; ainsi que la règle de s’interdire pour un parti politique d’approuver une mesure proposée par le parti adverse.

-          Augmentation chronique des déficits.

-          Financement de « l’amortisseur social » par davantage de crédits : suite au manque de courage, aux gaspillages, au manque de croissance, à notre balance commerciale de plus en plus déséquilibrée.

-          … .

La seule voie possible :

-          Mobiliser les français autour d’un véritable plan de crise pour sortir des déficits ; réduire notre endettement  (une mauvaise dette d’environ 2000 milliards d’euros, qui finance plus des dépenses contraintes de fonctionnement que d’investissement) ; redémarrer l’appareil productif; et remettre en valeur les filières professionnelles.

-          Répartir les efforts avec le souci de justice sociale ; et de l’efficacité économique.

Dépenser moins :

-          Réduire le train de vie de l’Etat ; et les dépenses du millefeuille administratif.

-          Combattre les fraudes sociales et fiscales.

-          Appuyer la protection sociale sur la totalité des revenus.

-          Réformer la Constitution pour interdire au Parlement de voter un budget en déficit.

-          … .

Prélever mieux :

-          Revoir notre système fiscal.

-          Réduire les inégalités de pression fiscale.

-          Imposer plus la rémunération du capital; et moins celle du travail.

-          … .

Economie :

-          Rééquilibrer la concurrence internationale par un protectionnisme raisonné : la PAC (Politique Agricole Commune) a protégé les agriculteurs.

-          Jouer la préférence communautaire pour lutter contre un dumping international excessif.

-          Ne pas règlementer de façon rigide et uniforme.

-          Réindustrialiser en réinventant des écosystèmes industriels : travail en réseau mutualisant les ressources pour aboutir à un meilleur produit, et conserver les marges.

-          Favoriser plus le capitalisme entrepreneurial, et moins le capitalisme financier.

Banque :

-          Renforcer leurs fonds propres.

-          Séparer les activités de banque de détail de celles de marché.

-          Taxer les transactions financières.

-          Pénaliser les allers-retours sur le marché des changes ; et revenir à une seule cotation par valeur et par jour.

Ne nous faisons pas d’illusions. Notre situation financière et notre bilan économique obligent à tailler dans les dépenses publiques, à réduire les programmes sociaux, et à alourdir les impôts. Et l’endettement actuel compromet autant l’avenir des générations futures qu’un environnement dégradé.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Démocratie Participative
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Verlinghem Autrement
  • : L'objectif du blog est d'informer et de communiquer avec les Verlinghemmois; et d'inciter aux actions citoyennes du Développement Durable : une économie circulaire et collaborative, inspirée des écosystèmes naturels qui recyclent tout.
  • Contact

Recherche