Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 12:51

Le Collectif Lys Deûle Environnement et l’association Verlin Vers l’Autre (link) ont organisé, le 3 avril 2013 à Loos en Gohelle (Ville pilote de Jean-François CARON), une journée Développement Durable comportant la visite du site expérimental solaire LUMIWATT (link).

Loos-en-Gohelle-030413-010.jpg

Riquier THEVENIN, ingénieur chargé du projet LumiWatt, a présenté les caractéristiques des 23 installations de la plateforme solaire de Loos-en-Gohelle d’une puissance totale de 60 KWc (1 maison particulière = 3 KWc – L’église de Loos-en-Gohelle = 30 KWc).

Les installations sont testées, et leurs performances comparées en fonction des conditions météorologiques de la région pour :

  • Former, tester, développer les connaissances techniques et économiques ;
  • Enrichir une base de connaissances pour Particuliers et Professionnels ;
  • Les panneaux « couches minces » : poudre de 2 à 4 microns (1 micron = 0,001 mm) – Avec ou sans cadre – Technologies CdTe, CIGS, HIT qui se développent grâce aux coûts inférieurs – Cellules à base de matériaux semi-conducteurs rares (Cuivre, Indium, Galium, Sélénium) – Rendement de 8 à 11% (= 80 à 110 watts restitués pour 1000 watts d’énergie solaire reçus).

Les panneaux hybrides : Technologies « couches minces + Cristallines) – 20% de marché - Rendement de 17 à 18% (= 170 à 180 watts restitués pour 1000 watts d’énergie solaire reçus).

Les panneaux à technologie cristalline qui produisent le plus d’énergie avec un ensoleillement maximum : cristaux de silicium (obtenus à partir du sable) – 70% du marché – Panneaux en silicium monocristallins (bleu uniforme) – Panneaux en silicium monocristallins mais à jonction arrière (Fils conducteurs au dos du panneau).

Les panneaux « couches minces hybrides micromorphes » : cellules avec une couche de silicium microcristallin et une couche de silicium amorphe. Rendement de 11 à 12%

Nb : Les cellules photovoltaïques cristallines sont sans danger pour l’environnement car composées d’un matériau naturel (silicium).

NB : Tous les composants des panneaux sont recyclables.

Nb : A noter de nombreux panneaux cassés par vandalisme.

A l’arrière des panneaux se trouvent toutes les connexions électriques (regroupées en général 2 par 2 pour les panneaux "micromorphes"; sinon çà dépend de la tension des panneaux) ; reliées à un onduleur qui transforme le courant continu en courant alternatif (adapté au réseau de transport électrique).

L’onduleur est lui-même connecté à un boîtier électrique qui gère les comptages et la sécurité.


1.2 Les installations mobiles

Les structures mobiles, mono et multi axiales, permettent d’augmenter la production d’énergie (+15 à +17% de rendement par rapport aux structures fixes) ; mais coûtent plus cher en investissement et en maintenance.

Loos-en-Gohelle-030413 011

Ce sont les trackers 1 axe (déplacement d’Est en Ouest) et 2 axes (déplacement d’Est en Ouest et Nord-Sud) qui suivent la course du soleil.

Les trackers 2 axes peuvent être inclinés à l’horizontal ; notamment par temps gris pour disposer du maximum de luminosité.

 

1.3 LumiWatt, producteur d'électricité renouvelable

L’énergie produite par la plateforme expérimentale solaire est vendue à EDF. Actuellement, seul EDF rachète l'électricité photovoltaïque au tarif d'achat fixé par l'Etat : Car c'est EDF qui perçoit les montants de la contribution aux énergies renouvelables de chaque consommateur d'électricité en France. Enercoop, société  coopérative d’intérêt collectif qui développe les énergies renouvelables, non polluantes (solaire, éolien, hydraulique, biogaz) (http://www.enercoop.fr/ http://www.enercoop-npdc.fr/) n'a, pour l'instant, pas le droit de bénéficier de ce mécanisme.

Le prix de vente du KWh photovoltaïque a fortement chuté en janvier 2010 (0,60€ /KWh de 2006 à 2009 è 0,30€ /KWh en janvier 2010) pour baisser la taxe payée sur les factures EDF (Contribution au Service Public d’Electricité = CSPE pour le soutien aux énergies renouvelables ENR). En effet, le développement du photovoltaïque a été beaucoup rapide que prévu puisque les objectifs du Grenelle de l’Environnement prévus pour 2020 (5400 MWh mégawattheures) seraient atteints en 2015-2016.

Le coût de l’énergie nucléaire produite en France est largement sous-évalué (0,05€ par rapport à 0,12€ en Angleterre) car il n’intègre pas dans les coûts le démantèlement des centrales nucléaires, ni la gestion des déchets radioactifs, ni les coûts des impacts sur la santé humaine et l’environnement (radioactivité, eau chaude, GES), ni les coûts d’assurances et risques nucléaires. 

Loos-en-Gohelle-Eglise-030413 001

Eglise de Loos en Gohelle avec ses panneaux photovoltaïques : 30 KWc

 

Pour aller plus loin : En vidéo "Les pannneaux photovoltaïques par EDF ENR" : link

Partager cet article

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article

commentaires