Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 18:59

2 liens utiles pour comprendre l’utilité et l’importance du recensement de la population :

Ø  Pour connaître l’organisation générale du recensement : link

Ø  Pour tester vos connaissances : link

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Infos Pratiques
commenter cet article
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 20:19

Après avoir présenté ses vœux à l’ensemble de la population, Joël CLEMENT, adjoint aux Fêtes, a assuré l’animation de la cérémonie qui s’est déroulée à la salle des Sports.

5 musiciens argentins étaient venus interpréter plusieurs Tangos ; tandis qu’un diaporama de l’historioscope de Verlinghem était projeté sur grand écran : http://verlinghem.historioscope.com/ .

1-    Discours et vœux d’Olivier DERVYN au nom du Conseil Municipal

Après avoir présenté ses vœux à Jacques HOUSSIN au nom du Conseil Municipal, l’adjoint aux Finances cita l’inventaire des investissements réalisés depuis près de 5 ans :

Ø  Construction de la nouvelle école Gutenberg : projet initialisé lors du mandat précédent ;

Ø  Le City Stade ;

Ø  L’enfouissement des réseaux : rue de La Fontaine et chemin de Messines ;

Ø  L’extension du cimetière ;

Ø  La vidéo Protection ;

Ø  La modernisation de l’éclairage public ;

Ø  Le nouveau vitrail au-dessus du porche de l’église.

Et bientôt, la liste sera à compléter avec :

Ø  La construction de la salle polyvalente qui répondra aux besoins des associations ;

Ø  L’étude de réhabilitation de la Mairie : accessibilité et isolation.

Depuis 2008, les taux communaux des taxes foncières et d’habitation n’ont pas été augmentés.

Au 31/12/2012, l’endettement de la commune (973.500 €) reste inférieur à la moyenne nationale des communes équivalentes : 400€ /habitant par rapport à 775€.

Si 500.000€ de subventions ont été obtenus auprès de l’Etat, du Département, du Député (Réserve Parlementaire), du FCTVA, du Plan de Relance Gouvernemental, il faut savoir que les subventions seront de plus en plus rares.

En rendant les services attendus à la Collectivité (école, restaurant Scolaire, entretien des espaces verts, accueil en Mairie, état civil, urbanisme …), la maîtrise des dépenses courantes a toujours permis de dégager un excédent de fonctionnement. Nicole JOYE, DGS depuis près de 10 ans, a été un rouage essentiel dans cette maîtrise des dépenses de fonctionnement. Sa conscience professionnelle l’a aussi amené à former son successeur avant son départ en retraite au 1er avril.

Dans la continuité de l’adjoint aux finances du mandat précédent (Philippe Vervaeke), le maintien de la bonne santé financière de la commune doit nous conduire à la prudence : l’expression gouvernementale « Désengagement de l’Etat » a été remplacée par « Nécessaire contribution des Collectivités au rétablissement des dépenses publiques » !

Pour le financement de la salle polyvalente, et en complément de la vente de terrain à Maisonneuve, plusieurs offres de prêt ont été reçues qui attestent de la bonne tenue de la gestion municipale.

Olivier DERVYN termina son discours en indiquant que participer à une équipe municipale est une aventure exaltante, très prenante mais passionnante : nombreuses rencontres (Conseillers, Personnel communal, Elus des communes voisines …) avec des passionnés, tous désintéressés pour le développement harmonieux de leur commune et de leur territoire. Son souhait formulé pour tous = De vraies rencontres en vérité, sincérité et humanité.

2-    Discours et vœux de Jacques HOUSSIN, Conseiller Général, Maire de Verlinghem

Après avoir indiqué la disparition de 3 Français dans le conflit africain, et excusé l’abbé Lemahieu, Jacques HOUSSIN adressa également ses vœux à Olivier DERVYN, aux Maires, Personnalités et personnes présentes.

1-      Le contexte général

Suite à l’alternance démocratique, le nouveau gouvernement a reconnu la gravité de la crise : Surendettement et Sur-fonctionnarisation de l’Etat. Aussi est-il urgent et nécessaire de redresser la compétitivité des entreprises ; de diminuer les dépenses publiques ; et de libéraliser le marché du travail.

Le maire a regretté l’abandon du Conseiller territorial qui aurait permis d’importantes économies d’échelle ; et a appelé à suivre l’exemple récent du Conseil unique d’Alsace : fusion à terme du Conseil Régional et de 2 Conseils Généraux (Bas-Rhin & Haut-Rhin).

Avec ses dépenses publiques parmi les plus élevées au monde, et son pessimisme ambiant, la France a peur de l’avenir malgré les atouts majeurs qu’elle dispose pour remonter avec l’Europe et la mondialisation. Aussi faut-il réinventer le rêve européen.

L’année 2013 sera très difficile avec la calamité que représente le chômage des Jeunes. Il y a lieu de développer l’apprentissage et la formation par alternance.

2-      Nos engagements ont été respectés avec rigueur

Parmi les réalisations de 2012, citons : La réfection des contreforts de l’église - Le nouveau vitrail – La vidéo protection – Les travaux pour l’homologation du terrain de foot (10 ans) – La validation des modifications du PLU au chemin de Messines par LMCU – L’historioscope avec le SIVOM Alliance Nord-Ouest et le Comité de Pilotage – Le compromis de vente du Presbytère (Famille de 2 enfants) – Le départ à Lille de l’abbé Frappé – Le Jogging des Fraises (2511 participants dont 202 Verlinghemmois) – Deûle en Fête à la Base de Loisirs Pérenchies Verlinghem – La coupe Henri Hilt de foot – Les 30 ans de la Base de Loisirs – La mention Assez Bien au concours des villes fleuries – La découverte de Lille Fantastic 3000 avec le passage du Musée Mobile (MuMo) – La 4ème ceinture noire de Judo, et l’augmentation des effectifs du club.

3-      Les projets

 

L’année 2013 verra :

Ø  L’avancement du projet de la salle polyvalente. Les travaux ne débuteront qu’après garantie du financement (Prévente du terrain à Maisonneuve signée en août 2012).

Ø  La mise à disposition d’un logement d’urgence (2 places), et 1 ou 2 logements conventionnés supplémentaires, au 1 rue de La Fontaine : maison acquise par LMCU et Notre Logis.

Ø  Le développement du lotissement route de Lambersart : regrettons le faible nombre de logements (7) en PLA (Plan d’Accession à la Propriété).

Ø  Le lancement de l’appel d’offre pour la réhabilitation de la Mairie : Accessibilité pour respecter la loi de 2005 ; et réaliser des économies d’énergies.

Ø  Les travaux d’assainissement au Corbeau, avec le réaménagement de la voierie entre le rond-point du Calvaire et le 1er rond-point avant la rocade Nord-Ouest : Démarrage des travaux prévus en Mai, avec des interdictions de circulation sauf pour les riverains.

Ø  Au chemin de Messines, la réfection de la nouvelle route entre la rue de la Fontaine et la sortie vers Frelinghien.

Ø  L’étude d’un feu tricolore au Cheval blanc.

Ø  La pose d’un enrobé rue Norbert Segard, et au chemin de Quesnoy.

Ø  La poursuite des études du bassin d’eau vive sur les communes de Quesnoy et Verlinghem.

Ø  Le recensement de population entre le 17 janvier et le 16 février : 2419 habitants estimés au 01/01/2013 (2349 au 01/01/2012).

Ø  Le développement de la micro crêche (Babybulle).

Ø  La non participation de Verlinghem à l’expérimentation des nouveaux rythmes scolaires prévus à la prochaine rentrée de Septembre.

Ø  L’augmentation des dépenses communales : 1 semaine supplémentaire de CLSH (Centre de Loisirs Sans Hébergement) aux vacances de Toussaint ; et l’adaptation éventuelle au changement des rythmes scolaires.

Ø  L’adaptation aux impératifs et aux urgences qui pourraient survenir ; sans augmentation des taux communaux de fiscalité.

Jacques HOUSSIN remercia le Conseil Municipal et ses Adjoints ; les Elus des communes voisines ; le Sivom Alliance Nord-Ouest (140.000 habitants) avec l’arrivée prochaine (pour certaines compétences) de Marcq, Bondues et La Madeleine ; le Personnel Communal et des Ecoles; les Présidents d’Associations ; LMCU ; Philipe BRIDELANCE, correspondant de la Voix du Nord ; la Gendarmerie ; la Poste ; et tous les partenaires sociaux et économiques  (Fournisseurs – Agriculteurs – Artisans – Commerçants).

Après David MEURILLON en 2012 (4ème au championnat de labour à plat), Jean-Luc TILLIE, président de Verlinghem Loisirs, recevra fin Janvier la médaille de l’Assemblée Nationale pour son dévouement associatif.

Jacques HOUSSIN appela ensuite Nicole JOYE à le rejoindre pour lui remettre un bouquet de fleurs ; et la remercier pour :

Ø  Avoir redressé les comptes communaux qui, à son arrivée,  se trouvaient dans une situation inquiétante ;

Ø  Avoir aidé le Maire en contribuant à sa formation et à son information ;

Ø  Avoir rendu de nombreux services à la commune.

 

Nicole-Joye-120113.jpg 

Bernard PROVO, maire de Pérenchies, fut également remercié pour avoir accepté le transfert de Nicole JOYE il y a 10 ans ; et de Philippe GOSSELIN. Ce dernier succèdera à Nicole JOYE en tant que DGS. Reste à trouver maintenant un nouveau rédacteur.

3-    Discours et vœux de Philippe DAUBRESSE, Député - Maire de Lambersart

A la cérémonie des vœux 2012, nous avions eu droit aux Vagabonds de la chanson avec Jean DELEBARRE (Maire de Marquette). Cette année, ce sont des musiciens argentins de Tango. Ce qui compte dans cette danse, ce n’est pas la destination mais le chemin.

1- Le contexte général : des repères malmenés

Nous sommes en crise. Le monde est déboussolé sans savoir la destination où il va. Le monde ressemble à une veuve enceinte.

Les repères traditionnels sont mis à mal :

Ø   La Famille avec la loi du Mariage pour Tous.

Ø  L’Autorité avec des Policiers confrontés à une Justice qui n’exerce plus son devoir d’exemplarité.

Ø  Le Travail qui n’apparait plus comme un moyen d’épanouissement ; avec un chômage endémique qui augmente, et une augmentation du stress au travail.

Ø  L’Ecole qui est dans une situation difficile malgré des Enseignants qui font bien leur travail : Autorité contestée du Maître – Nombreux échecs dans l’acquisition du savoir (Lire, Ecrire, Compter) – Manque de reconnaissance du travail manuel, de l’apprentissage et de l’alternance – Manque d’emplois à la sortie de l’école.

Ø  Une République qui n’est plus ce qu’elle était : trop de normes et de contraintes qui entravent la liberté d’entreprendre.

Dans ce contexte difficile, la France est tétanisée, voire « titanisée » comme l’orchestre du Titanic qui continue à jouer et un équipage débordé.

2- Les Vœux : sans pessimisme

La période 2013-2014, éventuellement début 2015, sera difficile. L’Europe est surendettée (Pays du Sud) ; et se trouve sur une patinoire verglacée.

Plusieurs chemins sont possibles :

Ø  Maîtriser les dépenses publiques par une politique d’investissement ; mais tel un patineur, sans freiner trop brutalement sur les dépenses.

Ø  Trouver un nouveau mythe européen (après celui de la paix, du Marché Commun, de la réconciliation avec l’Allemagne, et la monnaie unique) pour aller vers un processus de croissance axé sur l’emploi non délocalisable. La dévaluation, négative pour les épargnants et les retraités, n’est plus possible pour réduire la dette.

Ø  Augmenter la TVA plutôt sur les produits importés que sur la restauration et les services à la personne.

Ø  Développer la science ; et ne pas avoir de défiance vis-à-vis d’elle (ex. Recherche sur le gaz et le pétrole de schiste).

o   Norbert Segard était précurseur avec le téléphone, les nouvelles technologies de communication, et l’agroalimentaire.

o   Jean-Louis Borloo était un précurseur avec l’éolien Offshore ; et le photovoltaïque.

Ø  Exploiter le bouclier protecteur européen en faisant resurgir des éléments de croissance.

Ø  Réformer :

o   L’Orientation en prenant exemple sur la Suède ;

o   L’Industrie Automobile en prenant exemple sur l’Angleterre ;

o   L’Apprentissage en prenant exemple sur l’Allemagne.

Ø  Mutualiser pour accompagner le nouveau Monde ; d’abord localement, avec modestie, pour avancer avec ses voisins. L’âge d’or des Collectivités locales est révolu puisque les subventions d’Etat vont diminuer.

 

A l’image du bon danseur de Tango qui maîtrise le rythme et la musique, et qui s’adapte à l’espace, il faut :

Ø  Savoir tracer sa route sans l’esbrouffe ;

Ø  Savoir où on veut aller avec quelques repères pour :

o   Développer le marché du travail ;

o   Innover avec la science ;

o   Mutualiser les énergies.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 17:01

Une vidéo à voir pour éviter le pire en cas d'AVC : link

Appeler le 15 de toute urgence en cas de :

Paralysie du Visage, Inertie d'un Membre, ou Troubles de la Parole.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Santé Forme
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 22:59

Si  nous avons échappés à la fin du monde qui était annoncée fin  décembre 2012, nous n’échapperons pas à la FIN d'UN MONDE.

Pour l’avenir, ce qui est prévisible à coup sûr c’est le changement : Le mouvement caractérise le vivant ; comme l’environnement réel qui évolue en permanence.

Aussi faut-il combattre l’inconscience et l’immobilisme qui entravent la créativité et la liberté. L’immobilisme condamne à toujours faire la même chose ; donc à s’encroûter et se rigidifier.

Or la crise, c’est le bon moment pour choisir et décider ; pour progresser ;

Et se projeter sur l’après-crise.

 Voeux-2013-weiji-crisis.jpg

En chinois mandarin, le mot crise est exprimé par 2 idéogrammes :

l’un signifiant Danger ; l’autre Opportunité de changement.

Crise-Demarche-de-Progres-copie-1.jpgEvolution = Motivation  x Compétences x Comportements positifs (E=MC²)

*** Avec la SANTE, c’est le vœu  formulé pour cette nouvelle année ***

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 15:51

Les petits chanteurs  de BONDY chantent NOEL : link

Bonhomme-Bleu 

"La plus petite bonne action est plus utile que la plus grande bonne intention".

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 15:20

Pour le Développement Durable, voir sur le site du Ministère de l’Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt le projet agro-écologique :

 

Thèmes 

 

Projet agro-écologique – Stéphane Le Foll

link 

Produire autrement - Témoignages

link 

Produire autrement

link

Cultiver autrement

link 

Elever autrement

link 

Apprendre autrement

link 

Vivre autrement

 link

 

Le Développement Durable est l’affaire de tous.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 12:29

Comme d'autres communes du SIVOM Alliance Nord-Ouest, Verlinghem dispose désormais d'un nouvel outil internet pour découvrir quelques aspects de son histoire et de son évolution (Cartes Postales, Photos, Textes) : HistorioScope.

 

Verlinghem

http://verlinghem.historioscope.com/

Lambersart 

http://lambersart.historioscope.com/

Marquette-lez-Lille 

http://marquettelezlille.historioscope.com/

Quesnoy-sur-Deûle 

http://quesnoy-sur-deule.historioscope.com/

Saint-André 

http://saint-andre-lez-lille.historioscope.com/

Wambrechies

http://wambrechies.historioscope.com/

Pérenchies

http://perenchies.historioscope.com/

 

L'Historioscope a été conçu et piloté par Franck ASTRUC (Président du Musée de la poupée et du jouet ancien à Wambrechies - link ): Nombreuses réunions avec les groupes de travail - Collecte des cartes postales, des photos anciennes, et des textes auprès des historiens, des associations, et des citoyens. Des photos récentes ont été prises pour faire un parallèle avec des photos anciennes des lieux les plus remarquables.

 

Si vous avez des photos, textes ou autres témoignages du passé, n'hésitez pas à transmettre vos informations auprès de la mairie de votre commune. Vous contribuerez ainsi au devoir de mémoire, en particulier pour les générations futures.

 

Historioscope-Mairie.jpg

 

Quelques remarques pour la navigation 

- En haut d’écran se trouvent le choix d’options : Accueil – Les Circuits – Les Lieux - Contact

- Option : Les Circuits

ü  Sélectionner un Parcours (Affichage du plan) / Détail du circuit (affichage des lieux numérotés).

ü  Démarrer le circuit ou cliquer directement sur le n° du lieu à visiter

ü  Sous AVANT (en bas d’écran), défilement possible du carrousel de photos miniatures anciennes en bougeant horizontalement la souris sur les photos, plus ou moins vite pour accélérer ou ralentir le défilement. Possibilité de sélectionner une photo du carrousel en cliquant dessus ; et recliquer sur la photo agrandie pour l’afficher au centre (affichage plus grand).

ü  Sous MAINTENANT (en bas d’écran), défilement possible du carrousel de photos miniatures récentes en bougeant horizontalement la souris sur les photos, plus ou moins vite pour accélérer ou ralentir le défilement. Possibilité de sélectionner une photo du carrousel en cliquant dessus ; et recliquer sur la photo agrandie pour l’afficher au centre (affichage plus grand).

ü  Les grandes flèches en bordure d’écran permettent de passer au lieu précédent (flèche gauche) ou suivant (flèche droite).

o   Possibilité d'afficher le texte en plus grand par la loupe : Utiliser la molette de la souris pour se déplacer dans le texte.

- Option : Les Lieux

ü  Afficher pour démarrer la visite à partir du lieu n°1 ; ou cliquer directement sur le n° du lieu à visiter.

ü  Voir le paragraphe  « Les Circuits » pour les autres options.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Patrimoine
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 18:39

Le 12 décembre 2012 à Lille Grand Palais, avec plus de 500 participants,  a eu lieu la 5ème édition du CAP CLIMAT.

Pour atteindre l’objectif « Facteur 4 » (link) c’est-à-dire diviser par 4 nos émissions de GES (Gaz à Effet de Serre), la Région Nord-PdC (7% de la population nationale – 11% des émissions de CO2 en France) a lancé une vaste programme de réhabilitation énergétique et environnementale du parc de logements anciens (20% GES et 40% Energie).

De nombreux spécialistes sont intervenus. Ci-après, des informations recueillies lors de la journée.

SRCAE - Schéma Régional du Climat, de l’Air, et de l’Energie

Le site : link

Les grands objectifs régionaux dans l’accompagnement pour la migration énergétique :

-          Diminuer de 20% les émissions de GES (Gaz à Effet de Serre).

-          Diminuer de 20% les consommations énergétiques.

-          Multiplier par 4 la production d’énergies renouvelables.

-          Améliorer la qualité de l’air.

-          S’adapter aux effets du changement climatique.

Ce qui est en jeu en région Nord-PdC :

-          Améliorer la sécurité : risques d’inondations.

-          Améliorer la santé publique.

-          Organiser la ville et les transports.

-          Préserver la biodiversité.

-          Développer les emplois verts.

-          Améliorer le niveau de vie : lutte contre la précarité énergétique.

-          Développer la qualité de vie.

Lutte contre l’artificialisation des sols : 500 ha/an soit 5.000.000m²/an :

-          Densifier la ville et urbaniser.

-          Maintenir les prairies et créer des bois et espaces arborés.

-          Diminuer de 15% les apports minéraux azotés ; et développer l’agriculture BIO.

-          Limiter la place de la voiture individuelle.

Développement des ENR (Energies Renouvelables) : 12% au lieu de 3%

-          Connecter 85.000 logements à des réseaux de chaleur.

-          Aider à l’équipement en chauffe-eau solaires.

-          Installer des panneaux photovoltaïques.

-          Développer les unités de méthanisation.

Pistes pour économiser l’énergie :

-          50.000 réhabilitations thermiques de logements/an.

-          Diminuer progressivement les modes de production de chaleur les plus polluants au profit des ENR.

-          Améliorer les process industriels.

-          Considérer les déchets comme une matière résiduelle valorisable ;  comme une ressource à préserver.

-          Généraliser les éco-matériaux.

Des Outils :

-          Entreprises

-          Collectivités : Plans Climat Territoriaux (PCET et PCT)

-          SCOT et PLUi (PLU intercommunaux) – Projets Eco-Quartiers – Plans de renouivellement urbains – Recyclage foncier des friches.

-          Normes règlementaires : Plan de Protection d e l’Atmosphère – Dispositif règlementaire du bilan des GES –

-          Fonds FRAMEC – Fonds Chaleur

CERDD – Centre Ressource Développement Durable

Michel PASCAL est  Commissaire du Gouvernement pour le Cerdd ; et Directeur de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement.

Le portail du Développement Durable et du Climat en Nord-PdC :  link

Les Premières Données de l’Observatoire Climat Nord PdC : link

Le portail des Bonnes Pratiques des Entreprises Régionales : link

Projet Trajectoires Développement Durable : link

Virage Energie 

Le site : link

Voir la synthèse des solutions au dérèglement climatique : link

ADEME

Le site : link

Etanchéité à l’air des bâtiments : link

La télé des générations futures : link

Philippe PELLETIER, avocat et Chargé par le Gouvernement du  « Plan Bâtiment 2012-2017 »

En fin de journée, Philippe PELLETIER indique que la migration énergétique pose plusieurs problèmes à résoudre.

Le frein culturel : Il s’agit d’œuvrer pour un changement des mentalités

-         Des propriétaires : L’inaction va coûter cher suite à la l’envolée du prix des énergies fossiles.

-         Des occupants qui devront changer des comportements en prenant conscience du coût du de l’énergie : Vivre  plus chichement en suivant, non un parcours de souffrance, mais de prise de conscience sans sentiment de vivre mal.

-         Des Entrepreneurs qui devront être formés aux nouvelles techniques ; et savoir travailler en groupe de manière transverse. Si c’est pour chauffer l’air extérieur, le chauffagiste doit savoir prescrire une isolation préalable à l’installation d’une chaudière économe.

La conduite au changement des ménages :

-         Les précaires doivent pouvoir être pris en main jusqu’au changement par les Collectivités locales

-         Sous des formes diverses (ex. Permanences – A domicile – Implication des acteurs locaux  …), les offres de services doivent proposer des bouquets de travaux ; avec un plan pour commencer à travailler dans l’ordre logique.

-         Ce qui marche doit être vulgarisé pour amplification du mouvement : Synergies interrégionales pour échanger sur les réussites et les bonnes pratiques.

La formation des Entreprises pour avoir l’efficacité requise :

-         Seules les entreprises qualifiées pourront effectuer les travaux aidés.

-         Les Entreprises qualifiées, après définition des travaux à réaliser, pourront signer le formulaire de conformité d’éco-prêt à la place de la Banque.

Le financement des travaux et les garanties :

-         Des financements existent avant d’imaginer d’autres pistes innovantes.

-         Aide envisagée sous forme de création de valeur en offrant plus de droit à construire : des m² supplémentaires en contrepartie d’une rénovation.

-         Savoir mieux mobiliser les aides européennes.

Le devoir d’exemplarité des Collectivités Publiques (Région, Département, Commune) :

-         Rénover le parc éducatif pour être sobre en consommation d’énergie ; avec implication du monde enseignant pour qu’il soit partie prenante.

-         Pour bénéficier automatiquement d’un effet de levier :

o   Comme pour le tri des déchets, les enfants pourront auto-éduquer les parents sur les changements de comportements.

NB : Le Plan Bâtiment : link

Pour aller plus loin :

Mon climat et moi : link

DRIAS - Les futurs du climat : link

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 19:06

Ordre du Jour : Tout a été voté à l'unanimité.

 

- Adoption du procès-verbal de la réunion du 23 octobre 2012.

 

- Compte-rendu des décisions prises en application de l'article 2122-21 du CGCT - Délégations au maire.

 

1-  Lancement d'une procédure d'appel d'offre adaptée pour la construction de la Salle Polyvalente, ses V.R.D, et espaces verts.

 

2- Tarifs 2013 des concessions de terrain, de columbarium et dépot d'urne au cimetière

 

3- Fixation des tarifs de location 2013 de la salle Jean Buchet au restaurant scolaire

 

4- Fixation des tarifs de location 2013 de la salle du CCA Centre Communal d'Animation

 

5- Organisation des Centres de Loisirs 2013 sans hébergement : Périodes de fonctionnement

 

6- Fixation des tarifs d'inscriptions au Centre de Loisirs 2013

 

7- Rapport annuel d'activités, et compte administratif 2011, du SIVOM  Pérenchies-Verlinghem

 

8- Contribution au financement des garanties de protection sociale complémentaire souscrites par les agents de la collectivité.  Participation en prévoyance dans le cadre d'une procédure de labellisation.

 

Questions diverses :

 

- Modernisation de la Mairie : Etude prévue courant 2013 avec le soutien du Conseil Général.

 

- Départ en retraite de la Directrice des Services Généraux fin Mars 2013.

 

- Avancement du projet de Salle Polyvalente :

  • Pas d'énergie renouvelable prévue (Géothermie / Chauffe-Eau solaire) suite aux frais d'études préliminaires à financer sans garantie de résultat positif. L'effort a été porté sur une isolation thermique et phonique supérieure par la pose d'une paroi supplémentaire.
  • Le besoin en eau chaude est limité. Un chauffe-eau solaire ne couvrirait qu'en moyenne 30% de l'énergie nécessaire; d'où obligation d'avoir une énergie d'appoint (Gaz). L'investissement d'un tel équipement (5 à 10 k€) ne serait rentabilisé qu'en 10 à 15 ans ?
  • Démarrage des travaux après finalisation de la vente du terrain à Maisonneuve.

- Lotissement Maisonneuve : Le permis de construire a été accordé en Août 2012. Les démarches administratives sont toujours en cours pour la vente du terrain.

 

- Maison de la rue de la Fontaine, mitoyenne au terrain acheté par la Mairie  pour assurer l'accès des Services de Secours à la Salle Polyvalente :

  • Démarche en cours par Notre Logis pour préempter 2 places destinées à offrir 2 logements d'urgence : Obligation légale de disposer d'une place pour 1000 habitants pour faire face à des sinistres tels qu'incendie ou inondation.
  • Le reste de la maison d'habitation est prévu pour un logement social.

- Distribution des Colis de Noël : Mercredi 19 Décembre matin.

- Goûter des Aînés : Mercredi 19 Décembre après-midi.

- Distribution des Coquilles aux Enfants des Ecoles : Vendredi 21 Décembre matin.

- Cérémonie des Voeux : Samedi 12 Janvier 2013.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Conseil Municipal
commenter cet article
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 15:12

Ci-dessous le compte-rendu du colloque interdisciplinaire sur la Santé, les Nouvelles Technologies et le Développement Durable du 30 novembre 2012.  

Ce colloque a été organisé par l’IDDR (Institut du Développement Durable et Responsable) et l’association « Développement Durable & Territoires » au Campus St Raphaël de l’Université Catholique de Lille.

La société est en effet de plus en plus préoccupée par les menaces dues aux dégradations de l’environnement ; et par leurs effets avérés et supposés sur la santé.

L'invitation : Journée Développement Durable - IDDR Lille, le 30/11/2012

La Santé Environnement = Un enjeu sociétal fort 

Régine BOUTRAIS, sociologue

Le cadre institutionnel français relatif à la sécurité sanitaire a été restructuré  en réaction aux crises sanitaires :

o   Suite à la crise du sang contaminé è AFSSAPS, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (aujourd’hui remplacée par l’ANSM = Agence Nationale de Sécurité du Médicament).

o   Suite à la crise de la vache folle è AFSSA, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments.

o   Suite à la crise de l’amiante è AFFSE, Agence Française de Sécurité Sanitaire et Environnementale  è AFSSET, Française de Sécurité Sanitaire et du Travail.

Face à une recrudescence des pathologies environnementales (ex. Asthme, allergies, antibiorésistance, hypersensibilité, maladies neurodégénératives, …) de nombreux débats ont lieu sur les risques avérés chroniques (Tabac, Alimentation) ou suspectés émergents (ex. Perturbateurs Endocriniens), avec l’omniprésence des produits chimiques dispersés dans l’environnement.

Le cancer est la maladie emblématique de l’environnement

Les risques sanitaires sont diffus, et parfois invisibles :

o   La multiplicité des substances chimiques dans l’environnement : 1 million en 1930 - 400 millions aujourd’hui.

o   La diversité des vecteurs : air, sol (produits chimiques, métaux lourds, radon …), eau (résidus de médicaments, pesticides, Bisphénol A, alimentation.

o   De fortes incertitudes scientifiques suite aux difficultés d’évaluation des risques sanitaires : interaction et complexité des phénomènes en jeu ; accumulation de faibles doses au fil du temps : effet « cocktail chimique » ; multifactorialité des pathologies ; temps de latence entre l’exposition et l’apparition de la maladie.

o   Le manque d’étiquetage et de transparence des industriels.

L’évaluation des risques consiste à connaître précisément le lien de causalité ; les caractéristiques d’exposition ; les facteurs endogènes (génétiques, immunitaires, endocriniens, hormonaux, nutritionnels) et exogènes (rayonnements, agents chimiques, bactéries,  virus, traumatismes) ; les comportements et modes de vie.

Forte mobilisation associative autour des liens entre santé et environnement (Lanceurs d'Alertes) ; et pour un nouveau mode de développement plus respectueux de l'environnement : L’argument santé permet de rendre perceptible les pollutions diffuses et invisibles. C’est un levier sociétal fort pour mettre en avant la dégradation de l’environnement.

De nombreuses controverses existent sur les nouvelles technologies : Biotechnologies (OGM) – Nanomatériaux – Ondes électromagnétiques … .

Le secteur Santé et le Développement Durable 

Thérèse LEBRUN, économiste INSERM

L’hôpital est une grosse entreprise à part entière du secteur non marchand ;  souvent le 1er employeur de la ville ou de la région (200.000 professionnels pour la région Nord-PdC sans compter les Prestataires) ; gros consommateur de ressources naturelles (750 à 1000 litres d’eau/patient/an) et d’énergies (400 Kwh/m²/an) ; producteur de déchets et de nuisances. L’Hôpital est donc un acteur économique et social majeur.

L'Hôpital impacte les flux de circulation, de jour comme de nuit, avec des urgences : 300.000 patients/jour dans les hôpitaux français, sans compter les Fournisseurs et les Prestataires. 

Les inégalités sociales aggravent les problèmes de santé (plus de maladies chroniques : obésité – diabète – maladies cardiovasculaires - cancers) ; d’où des difficultés d’emploi, et aggravation des inégalités sociales. Les plus favorisés ont une espérance de vie plus longue. Une cohorte de 1991 a montré la prévalence entre la maladie d’Alzheimer et le niveau d’études : Sans éducation = 5,4% des cas - Etudes Primaires = 1,7% des cas – Etudes Secondaires = 0,4% des cas (La maladie peut exister mais capacité à compenser pendant 7 ans).

Les écarts d’accès aux soins se creusent : Par rapport à l’Assurance Maladie, le « reste à charge » des 10% les plus riches représente 0,7% du revenu (580€/an) ; par rapport à 1,6% (180€/an) pour les 10% les moins riches.

Des pistes d’actions concrètes existent pour :

o   Favoriser les synergies et les transferts de connaissances ;  en particulier sur les populations les plus vulnérables.

o   Développer les offres de formation et la culture en santé-environnement.

o   Développer la recherche en Santé Environnementale ; et sur la vulnérabilité sociale.

L’évolution de la Jurisprudence française sur les antennes-relais de téléphonie mobile

Mathieu MEERPOEL

Fin 2012, le débat scientifique sur l’innocuité des antennes relais est toujours ouvert.

-         La population reste anxieuse par rapport aux risques : Le déploiement de la 4G est en cours, alors que les impacts sanitaires de la 3G sont toujours méconnus.

-         Des conflits d’intérêts qui minimisent les risques suspectés.

Difficulté pour le Droit de trancher quand une partie fait valoir l’intérêt général.

-         Des Elus locaux appliquent le principe de précaution sans démantèlement.

-         Suivant la pression de l’Etat pour couvrir les territoires, les Opérateurs poursuivent le déploiement des réseaux.

-         Selon le règlement européen REACH, l’industriel doit prouver l’innocuité d’une molécule ou d’un produit sur la santé humaine avant sa mise sur le marché. Or, la démarche est inverse pour  le téléphone portable.

Le débat est loin d’être clos. Les associations réclament toujours le seuil de 0,6 V/m. Un  seul point positif en novembre 2012 = Une proposition de Loi est en cours de préparation pour limiter le voltage ; et règlementer le déploiement des antennes-relais.

NB : Cartographie des antennes téléphoniques :  http://www.cartoradio.fr.

Nanotechnologies et Santé 

Fernand DORIDOT, philosophe et ingénieur

Les domaines d’application des nanotechnologies sont nombreux : Energie/ Environnement – Nanomatériaux – Médecine – Informatique et Télécommunications – Militaire. Or, de grosses incertitudes demeurent sur la nocivité des particules et leurs externalités.

Les attentes du domaine Energie/Environnement sont nombreuses : Piles à combustible – Batteries performantes – Stockage de l’hydrogène – Epuration de l’eau – Dépollution des sols. Or, quel est l’impact des particules sur la santé.

Les attentes du domaine des nanomatériaux sont également nombreuses : Produits autonettoyants, antibactériens, anti-polluants… .  N’y a-t-il pas une fuite en avant technologique, avec des applications parfois futiles, avec des risques suspectés sur l’environnement et la santé,  au détriment de solutions plus simples : ex.  nano-argent ? Les risques des nanoparticules de silice dans l’alimentation ? A-t-on suffisamment évalué les risques des nanoparticules de Dioxyde de Titane utilisées en cosmétiques (Réactions mal connues en cosmétique avec des particules en-dessous d’une certaine taille – 20% de la crème solaire au Dioxyde de Titane passeraient dans la peau ;  et 80% dans la chaîne alimentaire).

Au niveau des applications médicales, les attentes portent sur les médicaments vectorisés, les implants cérébraux, les prothèses (ex. Audition), les instruments de diagnostic, les nano-robots dans le corps  … . Là aussi, de grosses incertitudes demeurent sur leur innocuité; sur la confidentialité et la protection des données ; sur le cadre des tests et des expériences. La finalité de la médecine n’est pas d’aboutir à soigner par la nanotechnologie des maux qu’elle aurait crées par usage de cette  technologie.

Au niveau des applications informatiques, le développement attendu concerne des puces RFID toujours plus petites pour introduction dans les produits.

Le Parlement Européen a estimé la législation en vigueur insuffisante pour couvrir les risques des nanomatériaux (étiquetage alimentaire – textiles) ; d’où de nouvelles révisions règlementaires (ex. Nouvelle loi pour les cosmétiques en 2013).

L’accélération industrielle, et les contraintes économiques, font prédominer les visions et décisions court-terme. L’objectif du Grenelle Energie pour 2020 pour satisfaire le taux de 23% d’énergies renouvelables a été défini avec usage des nanotechnologies. Or, nous sommes incapables de faire un bilan actuellement. Il en est de même pour les objectifs de croissance économique.

Nucléaire et Santé

Michel FERNEX, médecin

Toutes les centrales sont à haut risque nucléaire ; avec de graves dommages potentiels sur la santé humaines :

-         La Suède a montré qu’après le choc nucléaire de Tchernobyl (Avril 1986), les pluies faisaient aussi  des dégâts : Dommages cérébraux des fœtus entraînant des retards intellectuels, et des difficultés d’adaptation au niveau scolaire ; et également une augmentation de la sensibilité aux rayonnements ionisants.

-         D’autres études ont montré qu’une partie de la population contaminée pouvait développer une résistance aux rayonnements ; mais aussi, que suite à une instabilité génomique, les descendants d’irradiés pouvaient être plus vulnérables que leurs parents. Ce phénomène a été observé lors d’une étude faite dans une université japonaise, après Fukushima, sur des papillons bleus (4 générations suivies en 1 an) : 12% de papillons atteints dans la 1ère génération, 20% dans la 2ème, 30% dans la 3ème, +50% dans la 4ème de papillons anormaux.

Les altérations génétiques, notamment sur les descendants, ont de quoi nous faire frémir : Que se passera t-il dans 25 ans en Ukraine où 85% des enfants sont aujourd’hui malades ?

Des travaux récents envoient cependant un vent d’optimisme :

-         Des antioxydants (Vitamines A et C) arrivent à effacer des altérations héréditaires et persistantes ; même sur des personnes irradiées par Tchernobyl. Tout semble être une question de dosage, car la supplémentation vitaminique semble au contraire augmenter l’incidence des cancers.

-         Des extraits de feuilles de GINKGO Biloba auraient également une activité anti-oxydante bénéfique pour lutter contre les cancers.

-         A 200 km de Thernobyl, 73% des descendants d’œufs de carpes sont des monstres. Mais la Diludine, employée en médecine vétérinaire à 400 km de Thernobyl,  permet d’avoir des poissons totalement normaux après fécondation. Cette molécule anti-oxydante, plus simple que l’aspirine, dotée d’une très grande stabilité, moins chère et peu toxique, est utilisable en eau de mer. Son développement pour l’espèce humaine apparaît prometteur.

Perturbateurs Endocriniens et Santé

Philippe RICHARD, médecin

Les perturbateurs endocriniens (ex. PCB) sont des analogues d’hormones ; c’est-à-dire des substances chimiques étrangères à l’organisme ; capables d’agir comme une hormone, avec des effets délétères sur les organes et nos descendants (Malformations congénitales – Baisse de fertilité – Troubles comportementaux (Hyperactivité, Agressivité) – Troubles sexuels : ex. Bulots avec 2 sexes).

Les modes de contamination sont multiples : Ingestion (Aliments – Boissons – Lait maternel) – Inhalation – Peau – Transplacentaire.

Avec l’ancien paradigme basé sur la formule « C’est la dose qui le poison », la DJA (Dose Journalière Admissible) de BPA (Bisphénol-A)  est de 50 microgrammes /kg/jour ; alors que des preuves d’activité existent avec de faibles doses absorbées chroniquement (dés 1 à 2,5 mg/kg/jour).

Toute la chaîne alimentaire est contaminée : Les eaux usées de papeterie, même à faibles doses en sortie d’incinérateur, contaminent les petits poissons qui sont mangés par les plus grands ; d’où concentration des doses en bout de chaîne.

Le nouveau paradigme indique que des petites doses chroniques peuvent être plus toxiques que les grosses; surtout avec l’effet cocktail des mélanges de substances (ex. Amiante + Tabac).

Quelques perturbateurs endocriniens  toxiques pour l’Homme et l’Environnement :

-          Les plastiques alimentaires : BPA – Phtalates

o   Le BPA est présent dans les plastiques (7, 6, 3), les canettes de boisson, les boîtes de conserves alimentaires, les bouilloires électriques, les films alimentaires, les ciments dentaires, les tickets de caisse, les fontaines à eau … .

o   Les Phtalates se retrouvent dans les bouteilles plastiques, les jouets, le matériel médical … .

-          Les Pesticides : qui touchent surtout les agriculteurs et les jardiniers.

-          Les Mycotoxines (produites par des champignons, ou des moisissures) sont des perturbateurs endocriniens naturels provoquant des cancers du sein, des testicules, de la prostate.

-          Les composés perfluorés (PFOA et PFOS) présents dans les cosmétiques, les ustensiles de cuisine, les textiles imperméables, les emballages, les peintures, les moquettes … .

-          Les métaux lourds (plomb, cadmium)

-          Les Parabens (conservateurs dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques).

-          La Dioxine

-          Le Chlordecone (bananeraies).

Les pouvoirs pour rester optimiste

-          Les mécanismes de micro-défenses de l’organisme : Le système immunitaire.

-          Le pouvoir Politique : Evolution de la Législation. Encore faut-il que la Loi soit appliquée !

-          Le pouvoir Industriel : Souvent de connivence avec les Politiques ; ou influence et pression sur ces derniers (Lobbies).

-          Le pouvoir Scientifique : Attention aux experts égarés, achetés par l’Industrie.

-          Le pouvoir des ONG : Poil à gratter des Politiques.

-          Le pouvoir des consommateurs : Voter avec son caddy – Manger le plus possible BIO mais sans plastique – Changer ses habitudes de consommation (Remplacer la Poêle inox par une poêle en fonte ou  en céramique) – Ne pas chauffer les plastiques, ni les passer au micro-ondes – Remplacer les vieux récipients détergés en plastique … .

-          Le pouvoir (et Devoir) du Prescripteur.

-          REACH fera évoluer la législation européenne.

Le meilleur des traitements :

-          La prévention primaire pour éviter d’être malade :

o   Eviter les risques. Utiliser des cosmétiques sans Paraben ; des déodorants sans Sels d’aluminium … .

o   Changer graduellement ses habitudes car c’est difficile. Commencer par le plus facile : Un cabbat pour faire les courses – Eviter de grignoter …. .

o   Appliquer le principe de prévention sur les risques avérés.

o   Appliquer le principe de précaution (antérieur au risque de prévention) sur les risques suspectés.

-          Eviter de donner des Parabens à ses patients au travers des médicaments (ex. Hydroxybenzoate de sodium dans des sirops). Le Prescripteur doit jouer son rôle dans la prévention :

o   Former les docteurs en Santé-Environnement.

o   Prendre le temps pour s’intéresser, se former, et avancer.

o   Aider les docteurs en intégrant la prévention en amont : Des médicaments sans Paraben (400 médicaments avec des Parabens) ; des sirops sans Aspartame (600 sirops avec de l’Aspartame) ; des pansements gastriques sans Sels d’aluminium (2 seulement sans Sels d’aluminium) ; des dentiers sans perturbateurs endocriniens (1 seul existant).

Le principe de précaution sur les risques suspectés n’est en général pas appliqué :

-          Le citoyen est souvent mis devant une situation accomplie.

-          Le consommateur est placé devant ses responsabilités : A lui de choisir ce qui est bon pour lui.

-          Les recherches menées par les ONG devraient être faites par les Autorités.

NB : Pour compléter, une liste de sites :

Plan Régional Santé Environnement 2 : link

- Cancers et environnement : link    link

- Perturbateurs endocriniens dans les produits courants : link

- Exposition de la Population français aux polluants envitonnementaux : link

- Etiquetage pour un air intérieur plus sain : link

- Changement climatique, Biodiversité et Santé : link

- Consoglobe : link

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article