Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 15:10

Gabriel Derache, mari de l'ancienne receveuse de la Poste à Verlinghem, a écrit un livre sur sa vie; avec quelques passages sur notre village.

Derache_Gaby1.JPG

Si son livre vous intéresse, vous pouvez le commander auprès d'André Vandenbussche (vdbandre@yahoo.fr  tél : 03.20.08.93.80) qui peut centraliser les commandes; ou directement auprès de Gabriel (04.66.85.44.36). Tarif = 18 € + frais de port.

Derache_Gaby2.JPG

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Patrimoine
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 19:39

C’est à la salle des sports, et avec la participation de l’Ecole de Musique de Lompret-Verlinghem, que s’est déroulée la traditionnelle cérémonie des vœux 2011.

 

1- Les vœux d’Eric FORESTIER, au nom du Conseil Municipal :

L’adjoint aux Travaux a d’abord rappelé les principaux évènements de l’année 2010 : la fin des travaux d’assainissement – la livraison du lotissement de l’Orée du Bois – la réfection des rues de Messines et de La Fontaine - la vidéo surveillance – la rénovation du Monument aux Morts – le city stade – le club house ….

Puis, il a souhaité des vœux d’harmonie et de paix pour Verlinghem.

 

2- Les vœux de Jacques HOUSSIN :

Le maire a remercié son adjoint, l’ensemble de l’équipe municipale ; et Marc-Philippe DAUBRESSE. 

Courant 2010 en remplacement du ministre au poste de député, le maire a défendu en particulier le projet des Collectivités Territoriales, et celui des Retraites.

Il cite la nécessité de prendre en charge la dépendance ; et souhaite l’évolution de la coopération intercommunale pour compléter les services de LMCU.

En souhaitant pour 2011 une année d’apaisement, J.HOUSSIN a listé les projets :

-          La demande de permis pour un nouveau quartier route de Lambersart (73 logements) a reçu pour le moment un avis défavorable de LMCU. Rien n’est perdu cependant pour ce lotissement qui devrait être réalisé par les Jardins de La Pléiade et Notre Logis.

-          Le montage financier pour la réalisation d’une Salle Polyvalente rue de La fontaine est à l’étude. L’appel d’offre est prévu en 2011 pour réalisation des travaux par Maisonneuve courant 2012. Les 2 millions d’€ d’investissement prévus devraient être amortis par la construction de logements de qualité pour séniors/personnes âgées et professions libérales.

-          Les contreforts du clocher de l’église devront faire l’objet de nouveaux travaux. Ce qui est anormal compte-tenu de l’entretien toujours réalisé en temps en heure, en suivant les prescriptions de l’architecte. La recherche des responsabilités sera faite par action judiciaire pour obtenir le remboursement des travaux. Un nouveau vitrail est également envisagé au-dessus du porche de l’église.

-          Une étude est en cours pour réalisation avec Quesnoy sur Deûle d’un bassin en eau vive, près de la Deûle et à la limite des 2 communes.

Une réalisation équivalente la plus proche se situe près d’Arras, à St Laurent Blangy :    http://www.eauxvives.org/fr/slalom/voir/saint-laurent-blangy

-          La patinoire synthétique de la Base de Loisirs Pérenchies – Verlinghem devrait être ouverte courant février (950.000 € d’investissements avec récupération des eaux de pluie, et des panneaux photovoltaïques).

-          La vidéo protection sera opérationnelle courant février.

-          Les travaux sur la voierie de la rue de Pérenchies (RD 654) devraient être réalisés courant 2012.

-          La place des Rosiers fera l’objet d’un aménagement paysager.

-         Au Corbeau, les démarches pour acquisition d’un terrain sont en cours pour réalisation d’une station d’assainissement et d’un parking. Un aménagement sécuritaire est également prévu courant 2011.

-          La modernisation de l’éclairage public est poursuivie cette année.

-          Grâce à l’ouverture du nouveau pont sur la Deûle, les poids lourds seront interdits de circulation en agglomération entre 22h et 6h du matin.

-          Pour les loisirs des ados (13-15 ans), une étude est en cours avec l’UFCV.

-          Le 2 avril aura lieu le Parcours du Cœur à la Base de Loisirs, organisé par Fleurbaix Verlinghem j’y cours.

 

3- Discours et voeux de Marc-Philippe DAUBRESSE.  

« Il faut cesser de danser le tango face aux défis du monde » (1 pas en avant, 2 pas en arrière) qui est en fait le défi du « Vivre Ensemble ».  Ni dans un rock endiablé, ni dans un slow lancinant, il faut impérativement s’adapter au nouveau tempo du monde.

Les défis à affronter aujourd’hui, qui sont les mêmes que par le passé mais avec une résonance numérique mondiale (Internet et les Réseaux Sociaux), impactent nos modes de vie.

Des crises se sont succédées (financières, économiques, sociales) ; mais la croissance repart de nouveau.

 

Le choc des civilisations :

Nous devons affronter le fanatisme, la barbarie, et le terrorisme mondial.  A des fins politiques, les organisations terroristes (ex. Al-Qaida) cherchent à nous faire peur volontairement et cyniquement en utilisant la puissance médiatique (Al Jazeera) : la société de l’information va plus vite. Aussi faut-il de la sérénité et se calmer pour réfléchir ; prendre le temps d’analyser avant d’agir.

 

Le défi démographique :

« Nous dansons sur un volcan qui a déjà connu quelques explosions  ».

7 milliards d’habitants prévus en 2011 ; et le rythme s’est emballé avec les pays émergés et émergeants. D’où l’impact sur la capacité à nourrir le monde (risques de famine) ; et les conséquences économiques (pression sur les matières premières, l’énergie ; et les prix par le jeu de l’offre et de la demande) et environnementales (climat).

Le développement de Shangaï est ahurissant. La Chine achète des terres en Afrique ; et rachètent des dettes européennes, et des raffineries françaises !

Grâce à la recherche, et en soignant de mieux en mieux, on vit plus longtemps. D’où plus de personnes âgées (de plus de 85 ans, +2 millions en 2020 ; et +5 millions en 2050) pour lesquelles il faut savoir anticiper dès maintenant pour disposer à terme des soins et services adaptés : 10 ans de procédure pour construire un EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes).

« Anticiper, c’est accepter de changer  ».  

Le défi de l’emploi :

Le travail n’est pas une galette à partager. Contrairement à l’idée des 35 heures, il faut travailler plus pour créer plus de richesses, et générer plus d’emplois.

La personne qui a perdu son travail, et qui n’a pas retrouvé d’emploi à l’issue de la période  d’allocation chômage, doit pouvoir bénéficier de la solidarité de l’Etat mais sans assistanat pour retrouver un emploi.

 

Face au rythme endiablé du monde, il ne faut pas avoir la nostalgie du passé : le monde du passé était aussi complexe et dangereux. Ce monde porte toujours en lui les germes positifs et négatifs. A nous de trouver le bon rythme ; et accepter de changer.

  

Grâce à l’Europe qui est une nécessité face aux défis à relever (mais qui doit trouver plus d’espaces de liberté dans ses mécanismes), et grâce à notre monnaie commune, nous ne sommes pas seuls.  L’ascenseur social doit pouvoir fonctionner par le mérite et l’effort.

 

La chance de la laïcité pour concilier les cultures et les religions :

Nous devons à Aristide BRIAND la loi sur la laïcité (9 décembre 1905) ; et la création de la Société des Nations qui deviendra l’ONU.

Pour respecter la laïcité, valeur fondatrice de la République, il est inacceptable de prier sur la voie publique, tout comme sortir voilé.

 

Mes vœux pour 2011 = Liberté, Egalité, Fraternité, et Laïcité.

Trouvons le bon rythme et le bon tempo ; en sachant qu’il faut parfois être démodé pour être de son temps.

----------------------------------------------------

Des citations à méditer :

-          « Le moyen d’avoir raison dans l’avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé » - Joseph Ernest Renan.

-          « Le courage n’est jamais démodé » - William Makepeace Thackway.

 

Pour l’action : « L’Homme n’est vraiment lui-même que lorsqu’il s’engage » -

Stéphane Hessel dans son livre « Indignez-vous ».  

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 18:22

 

 

"Pour nous-mêmes, nos enfants et petits-enfants, 
apprenons à avoir des activités plus respectueuses de l'environnement
en nous engageant dans des voies innovantes et créatives ...".
 

Voeux2011.jpeg

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 22:40

 La météo est au rendez-vous pour s'adonner à Verlinghem aux joies de la neige :

Vive les vacances de Noël ... . 

 

 

Neige_201210_004.JPG

 

 Bonne fête de Noël à Tous    

     noel pere noel pere noel 58 gif

Neige_201210_002.JPG La mare de l'Orée du Bois, le lundi 20 décembre 2010

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 09:47

Comment revenir aux fondamentaux pour vivre mieux, et assurer la pérennité de l'espèce humaine ?

Le monde contracte une dette écologique en consommant annuellement plus de ressources naturelles que la nature n'est capable de produire (environ 20% par an).  Et sur une planète finie, les déficits s'accumulent d'année en année d'autant plus vite que la population mondiale s'accroit, et que les pays émergents aspirent aux modes de consommation occidentaux. D'où la nécessité de rééquilibrer par un développement durable.

Comment assurer durablement la santé des consommateurs ?

Comment éviter de détruire la biodiversité, source de notre alimentation ?

Comment restaurer la dimension agricole présente en chacun d'entre nous; et être plus autonome au niveau alimentaire ?

Pourquoi respecter les sols; et éviter l'appauvrissement de la microfaune des sols ? 

Pourquoi favoriser la microbiologie des sols; et nourrir sainement les plantes et les animaux ?  

Pourquoi retrouver de petites structures agricoles familiales de polyculture élevage ? 

Autant de questions qui ont des solutions : des alternatives existent pour changer de modèle, pour éviter des famines et des crises. 

Un film qui fait non seulement prendre conscience de la nécessité de changer de paradigme (notre façon de penser), et de réduire notre empreinte écologique (écart entre ce que nous prélevons et ce que la planète est capable de restituer); mais qui propose aussi des solutions : 

 

http://www.solutionslocales-lefilm.com/

 

- Chacun, producteur ou consommateur, peut être acteur du changement -   

 

  " Tous les ennuis que nous vaut la vie moderne sont dus à ce qu'il y a divorce entre la nature et nous ".
  Isaac Asimov.


" L'histoire de l'humanité est un mouvement constant du règne de la nécessité vers le règne de la liberté ". Mao Zedong.


" Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté doit commencer par leur garantir l'existence ".  Léon Blum.


" La Chance aide parfois, le courage toujours ". 

J.Delors.

 

Une liste de sites également très instructifs :

Un site pédagogique pour tous, notamment pour les Ecoles :

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 18:54

L’agriculture peut-elle nourrir le monde ? Compte-rendu de la conférence de Pascal CODRON, directeur du groupe ISA (Institut Supérieur d’Agriculture), le 8 décembre 2010.

 

Le 21ème siècle sera agricole ou non.

 

En 2005, sur les 6,5 milliards d’hommes, 1 personne meurt toutes les 4 secondes. Qu’en sera-t-il en 2050 avec 9 à 10 milliards d’habitants ?

 

A- Une demande croissante qui nécessite une régulation commerciale internationale 

 

L’explosion démographique a démarré à l’ère industrielle avec l’évolution technologique. Et avec l’élévation du niveau de vie, le régime alimentaire change : augmentation de la demande en céréales, en huiles ; et en viandes (50% de la consommation de porc en Chine).

 

En 2007, les prix agricoles étaient en dessous du prix des intrants. Apparaissent alors les 1ères émeutes de la faim ; ce qui pose un problème de sécurité politique internationale.

 

Et en 2008, les réserves alimentaires mondiales étant faibles (sécheresse en Australie), les prix agricoles sont multipliés par 3 (problème rencontré également en 2010 avec les céréales).

 

La volatilité des prix agricoles nécessite d’avoir un système de régulation mondial : le modèle libéral a montré ses limites en agriculture.

 

Dans les années 1960, les lois d’orientations agricoles visaient à assurer la sécurité alimentaire, et à exporter. Aussi, l’offre actuelle couvre les besoins. La production agricole a été multipliée par 2,6 au cours de la 2ème moitié du 20ème siècle.  En 2009, 1 seul agriculteur nourrit 80 à 100 personnes par rapport à 5 personnes nourries en 1945. On mange bien pour pas cher (13 à 14% du budget consacré à l’alimentation). La balance commerciale agricole est positive : 7 milliards d’€ /an.

 

Dans le monde, la malnutrition touche 1 personne sur 6, soit environ 1 milliard d’individus (besoins journaliers nécessaires normaux = 2500 à 2700 kcal / habitant / jour). Et 90% des malnutris vivent dans les pays du Sud, dont 650 millions sont paradoxalement paysans ! Ainsi, 40 à 55% (ex. Congo) des africains sont sous-alimentés.

 

Comment réveiller la responsabilité et la conscience collectives ?

Quelle politique mondiale mettre en place pour que les paysans africains puissent s’auto-suffire par l’autoconsommation ?

 

De plus, il y a maintenant 1 milliard de véhicules dans le monde (+ 60 millions /an) ; avec une consommation croissante de produits agricoles dans les carburants.

  

B- Des défis qui incitent à l'économie; et à militer pour une stabilité politique  

 

D’ici 2050 pour répondre à la demande mondiale, la production agricole doit globalement être multipliée par 2.

Mais les écarts importants entre continents nécessitent une solidarité internationale :

Besoin de produire plus            è en Afrique (X 5), en Asie (X 2,3), en Amérique du Nord (X 1,3).

 Besoin de produire mieux        è en Europe (X 0,91).

 

Or les surfaces de terres cultivées diminuent d’année en année (L’agriculture utilise 12% des terres émergées au monde - 36% de la surface en France) au profit de l’urbanisation (perte annuelle de 1 million d’hectares de terres cultivées) ; sans parler de la déforestation, de l’érosion et de la perte de fertilité des sols.

C’est pourquoi les Libyens, Chinois, Cambodgiens … achètent de plus en plus de terres cultivables à l’étranger : voir l’article du Figaro « le grand monopoly mondial des terres cultivées » :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2009/11/16/04016-20091116ARTFIG00355-le-grand-monopoly-mondial-des-terres-agricoles-.php

 

L’eau douce pour l’irrigation (1 champ sur 7 –  40% de la production agricole) va manquer ; d’où les tensions et conflits entre pays.

http://www.goodplanet.info/Contenu/Points-de-vues/Garantir-l-eau-pour-tous-c-est-proteger-la-paix/(theme)/1410

 

Le stress hydrique (consommation d’eau par rapport aux réserves) s’accentue avec le réchauffement climatique.

 

La consommation d’eau est très variable selon les continents (Américain = 2000 m3 /an  Africain = 200 m3 /an.) : régime carné = 4000 litres d’eau /an – régime végétarien = 1500 litres d’eau /an.

 

Il y a donc nécessité de produire autrement sans détruire ; de développer de nouvelles techniques pour économiser l’eau (1100 litres d’eau pour produire 1 kg de blé) ; et garantir sa qualité : ex. agroforesterie (Plantations d’arbres avec des cultures intercalaires – Programmes de recherche des semenciers pour économiser l’eau ; et mieux résister à la sécheresse ou à la salinité des sols).

http://www.lemonde.fr/imprimer/article/2010/12/06/1449590.html

 

L’énergie coûte de plus en plus cher : 100 litres d’équivalent pétrole pour produire 1 tonne de blé – Développement de la recherche pour trouver de nouvelles molécules.

 

L’agriculture mondiale est peu mécanisée : 1 tracteur chez 28 millions d’agriculteurs.

 

La consommation d’engrais a diminué de 20% en 10 ans ; tout en augmentant la productivité.

 

Il y a de moins en moins de biodiversité : 150 plantes cultivées dans le monde, mais 12 seulement couvrent 80% des besoins alimentaires – De 2000 à 2006, 1 espèce animale perdue /mois. La biodiversité a une réelle valeur économique.

 

D’après les prévisions de réchauffement climatique prévu en 2050, nous devrions avoir le temps d’Alger à Nice ; et le temps de Nice à Angers.

  

C- Quel(s) type(s) d'agriculture ?  

 

1er chantier = Développer une agriculture écologiquement intensive

-          Développer des systèmes de productions agricoles plus adaptés aux conditions locales; plus compatibles avec l’environnement, la préservation des ressources naturelles, et le réchauffement climatique : ex. semis direct sous couvert – plantations de haies – symbioses mycorhiziennes – agroforesterie … . S’inscrire dans une démarche de durabilité (l'agroécologie).

-          Produire mieux avec moins d’apports (intrants) chimiques.

-          Développer la biomasse.

 

Vidéo Enjeux et Perspectives de l'Agroforesterie

 

2ème chantier = Aider les pays les plus pauvres à relancer leur agriculture

-          Assurer l’autosuffisance alimentaire à tous les agriculteurs.

-          Aménager les territoires ; et développer les circuits logistiques pour permettre la circulation, et la commercialisation des productions.

-          Développer l’agriculture pour lutter contre la pauvreté.

 

3ème chantier : Réguler les marchés agricoles

-          Lutter contre la volatilité des prix, et les spéculations des denrées alimentaires.

-          Plus d’aides directes aux agriculteurs sans contrepartie.

-          L’Europe (2% de la surface de la planète) doit contribuer à l’équilibre et à la sécurité alimentaire mondiale par des stocks d’intervention.

 

4ème chantier : Développer la recherche scientifique

-          Disposer d’un système de contrôle pour encadrer la recherche et les essais (OGM) ; et éviter les départs des chercheurs à l’étranger.  « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » (dans Pantagruel de Rabelais).

-     Le risque 0 n’existe pas. Et le principe de précaution peut avoir comme défaut de donner le plus grand poids au plus petit risque potentiel

 

Les enjeux et défis à relever démontrent qu'il faudra innover, changer des mentalités; et qu'il y a manifestement de l'avenir pour l'agriculture.

 

Pour poursuivre la réflexion : Le guide de l'agroécologie en pratiques d'AGRISUD :

http://www.neo-planete.com/2010/10/21/le-guide-de-lagroecologie-en-pratiques/

 

et aussi 

http://www.dailymotion.com/video/xd9i8x_agroforesterie-produire-autrement_tech#from=embed

 

http://www.lamagiedeshaies.com/index.html

 

 

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 21:54

Ordre du jour : tous les points ont été votés à l'unanimité.

  

Adoption du procès-verbal de la réunion du 18 octobre 2010.

Compte-rendu des décisions prises en application de l'article 2122-21 du CGCT : délégations au maire :

Signature du marché  pour la Vidéo Surveillance (44.930,18€ HT soit 53.736,50 € TTC); et du contrat de maintenance annuel (1.396 € HT soit 1.669,62 € TTC).

- Signature du marché VRD & Espaces Verts pour la future salle polyvalente (5,80% sur 600 k€ HT soit 34,8 k€ HT).

 

Les tarifs 2011 ont été calculés sur la base des tarifs 2010 augmentés de 1,5% (1,6% d'inflation sur les 12 derniers mois); et arrondis à la dizaine de centimes la plus proche.

 

 1- Tarifs et conditions 2011 des concessions de terrain et columbarium au cimetière : +1,5%. 

 

 2- Tarifs 2011 de location salle du CCA  : +1,5%.

  

 3- Tarifs 2011 de location de la salle du restaurant municipal "Jean Buchet" : +1,5%.

  

 4- Tarifs 2011 de la participation des familles à l'étude surveillée de l'école Gutenberg : pas d'augmentation (1,50 € /heure).

   
 5- Tarifs 2011 des inscriptions au centre de loisirs : +1,5% (1€ par garderie soit 10€ par semaine si matin et soir pendant 5 jours).

 

 6- Vote de l'avance sur dépenses d'investisement 2011 (Budget 2011 voté en mars 2011).

  
 7- A la Préfecture, demande d'attribution de la Dotation Globale d'Equipement pour réalisation du projet de construction de la salle polyvalente avec les V.R.D : coût estimé = 2,1 millions d'€ + 150 k€ HT de maîtrise d'oeuvre.  

 

 8- Autorisation à Mr le Maire pour demander des subventions sur le dossier de construction de la salle polyvalente et ses V.R.D.

  

 9- Fixation des modalités de gratification pour l'accueil, depuis novembre 2010 et jusque fin mai 2011, d'un stagiaire étudiant (Préparation au concours d'attaché) : maximum 30% du SMIC hors charges sociales (obligation légale).

 
10- Autorisation à Monsieur le Maire d'ester en justice, au nom de la Commune, pour défendre ses intérêts sur l'affaire des sinistres des travaux de rénovation de l'église St Chrysole; et de désigner Maîtres Bérengère LECAILLE ou Dominique GUERIN, avocats du Nouveau Siècle à Lille, pour défendre les intérêts communaux. La Commune a toujours entretenu l'Eglise en respectant notamment les préconisations de l'architecte. Or, arrivant en fin de garantie décennale, des piliers du clocher nécessitent déjà des travaux d'entretien. S'agit-il de malfaçons lors des opérations d'entretien ?


11- Adoption du règlement de consultation par le public des archives des Communes du SIVOM Alliance Nord-Ouest

 
12- La dotation de solidarité communautaire 2011 est votée tous les ans par le Conseil de Communauté et les Conseils Municipaux. Son montant (25.420€ pour Verlinghem soit +1,9%) est fonction des bases de taxes  professionnelles, du nombre de logements sociaux, et du potentiel fiscal de la commune.

 

13- Convention avec la DDTM (qui remplace la DDE) de mise à disposition des services de l'Etat pour l'instruction des demandes de permis, et des déclarations préalables relatives à l'occupation du sol relevant de la compétence communale.

 

14- Contrat d'engagement et règlement général d'utilisation du Club House de la salle des sports :   D'une capacité de 35 personnes, et ouverte jusque 22h30 maximum, la salle du Club House est dédiée principalement à l'association Verlinghem Foot qui doit établir un planning de réservation annuel. Les autres associations à caractère sportif ou éducatif pourront également occuper la salle du Club House (et non le bureau, ni le local de stockage matériel) en dehors des créneaux réservés à Verlinghem Foot.

  

15- Au Club House, règlement d'utilisation du bureau et du local matériel (maillots, ballons, ...) par l'association Verlinghem Foot.

  

16- Convention d'occupation des sanitaires publics près de la Poste, destinés aux conducteurs des lignes de bus Transpole sur la commune. Transpole prend en charge l'installation d'un système de chauffage.


17- Rapport annuel d'activité 2009 de LMCU : pas d'observation.

 

18- Rapport annuel d'activité 2009 et compte administratif 2009 du SIMERE (Syndicat d'Electricité) : pas d'observation.

 

19- Signature de la convention avec l'Ecole de Musique Lompret Verlinghem : vote de la subvention annuelle = 6.140 € (40 élèves maximum pour Verlinghem * 153,50€ par élève ); à laquelle s'ajoute une participation de 650€ pour le matériel. La convention prévoit une indexation automatique de la subvention annuelle (indice départ 2010 = 120,03) à cette seule association gérée en intercommunalité (donc moins onéreuse qu'une école de musique municipale avec des professeurs fonctionnaires).

 

Questions diverses :

- Au Corbeau, sur le terrain de 2500 m² face au magasin de pêche, la Communauté Urbaine prévoit d'installer une station de refoulement (nouveau réseau d'assainissement prévu fin 2011). La négociation pour acheter une partie du terrain est en cours, pour réaliser en plus un parking avec 15 places de stationnement : une aubaine pour la Commune (existence d'une dotation spéciale pour les parkings), pour les riverains,  et pour les clients des magasins du Corbeau. 

 - Au Vert Galant, le nouveau pont sur la Deûle est ouvert. La Mairie a reçu l'autorisation du Conseil Général pour prendre un arrêté interdisant le passage des poids lourds rues de Wambrechies et de Pérenchies entre 22h et 6h du matin.

- Les travaux de la rue de La Fontaine sont terminés : la rue est ouverte. Un parking Handicapés est prévu devant le Crédit Mutuel; ainsi qu'un emplacement parking pour les convoyeurs de fonds (marquages au printemps).

- Aux écoles, distribution des coquilles le 17 décembre 9h.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Conseil Municipal
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 18:10

La Chorale Paroissiale a fêté Ste Cécile le dimanche 28/11/2010; sous la direction de Benoit Demaret, et Bertrand Hermant à l'orgue. Ste_Cecile_281110_009.JPG

A l'issue de la messe, un vin d'honneur fut servi sous le porche de l'église. Et la Chorale s'est réunie ensuite à La Chanterelle.

En vidéo  sur Youtube, un Alleluia à découvrir (non chanté par nos Choristes) :

http://www.youtube.com/watch?v=SXh7JR9oKVE

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 18:28

Dans le cadre des rendez-vous du Campus Nord-Europe, l’école SKEMA BUSINESS SCHOOL (anciennement l’ESC à Euralille - avenue Willy Brandt) organise des conférences sur le thème du Développement Durable : http://www.conferencescampusnordeurope.fr/

 

La conférence du 1er décembre 2010 a été animée par Hervé LE TREUT, climatologue, directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace, membre de l’Académie des Sciences et du Conseil Scientifique, directeur de recherche au CNRS,  professeur à l’Ecole Polytechnique ainsi qu’à  l’Université Pierre et Marie Curie. Ci-dessous le compte-rendu de la conférence.

 

Hervé Le Treut : l’un des plus grands spécialistes au monde des modèles climatiques

 

Le croisement des disciplines et connaissances scientifiques permet d’enrichir la réflexion ; et de communiquer sur ce que l’on sait avec certitude, avec moins de certitude, et sur des perspectives plausibles.

 

Parmi les contributeurs, citons :

-  l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL) qui est une fédération de laboratoires en sciences de l’environnement de la région parisienne (physiciens de l’atmosphère et des océans, chimistes, biologistes, ...) : 

http://www.uvsq.fr/la-recherche/l-institut-pierre-simon-laplace-ipsl--22503.kjsp

 

http://www.ipsl.fr/

 

-  Le Groupe Intergouvernemental d’Experts sur l’Evolution du Climat (GIEC) qui est un outil d’expertise, et d’audit scientifique à l’échelle internationale.  A destination des décideurs notamment politiques, le GIEC publie des synthèses consensuelles des études scientifiques mondiales relatives au changement climatique. 

http://www.uvsq.fr/toute-l-actualite/giec-l-ipsl-poursuit-sa-mission-de-federation-51263.kjsp?RH=1259073489485

 

A prendre au sérieux : la rupture d’équilibre de la composition chimique de l’atmosphère

 

Dire que « le changement climatique a toujours existé » est un lieu commun souvent entendu. C’est vrai en partie à l’échelle historique de la planète.

 

Mais ce qui est remarquable à partir des années 1950, soit au début de l’ère industrielle, c’est l’évolution récente, rapide et brutale de la composition chimique de l’atmosphère avec les Gaz à Effet de Serre (GES) : Dioxyde de carbone CO2, Méthane CH4, Protoxyde d’Azote N2O …) issus de la combustion des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel) ; ou des gaz industriels (CFC, Fréons, Halons).

 

Evolution des émissions de CO2 en milliards de tonnes ou gigatonne de carbone par an (gtc) :

·         En 1950 = 1 à 2 gtc / an è gérés naturellement par le système climatique.

·         En 1970 = 3 à 4 gtc /an  è ce qui correspond au taux de déstabilisation du cycle du Carbone pour 7 milliards d’individus.

·         Fin du 20ème siècle = 6,5 gtc /an

·         En 2008 = 8,5 gtc /an

·         En 2010 = 10 gtc /an è soit environ 3 fois au dessus du seuil atteint en 1970.

A cette élévation du CO2 dans l’atmosphère s’ajoute l’impact de la déforestation.

Le CO2 est mesuré depuis 1957.

 

Bien que les relevés de températures historiques sont à prendre avec précaution, au Moyen Age la température moyenne était relativement clémente ; par rapport au refroidissement des 17ème et 18ème siècles. Et les premiers signes visibles du réchauffement climatique datent du début des années 1990.

 

Les recherches sur les risques liés à l’élévation des GES, comme des changements plus importants que les phénomènes naturels du passé, poussent la communauté scientifique à attirer  l’attention sur 2 facteurs qui engagent l’avenir de la planète :

·         L’inertie thermique des océans (prédisposition à garder longtemps la chaleur des 50 premiers mètres) ; d’où l’inertie de la réponse climatique aux changements de comportements.

·         L’effet cumulatif de l’excédent de CO2 (50%) non absorbé naturellement par les océans et la végétation. Or, la durée de vie dans l’atmosphère du CO2 est de 100 à 120 ans, 50 à 400 ans pour les CFC, 150 ans pour N2O ; mais 10 ans pour le Méthane.

 

En 2004, les émissions de CO2 par pays :

·         US             = 5,5 tonnes / an / habitant

·         Chine         = 1 tonne /an /habitant.  Mais en 2010, la Chine a rattrapé les US.

·         Japon        = 2,5 tonnes /an /habitant

·         Inde          = 0,25 tonne /an /habitant

·         Europe       = 2 tonnes /an /habitant

è Le taux souhaitable de CO2 à atteindre en Europe serait à diviser par 4

   soit 0,5 tonne /an /habitant.

 

L’effet de serre est complexe.  A l’effet de serre naturel (155 watts/m²) s’ajoute l’effet des GES (2,8 watts /m²) appelé effet de serre additionnel. Son impact apparait effectivement minime ; mais c’est important en climatologie, et suffisant pour provoquer une rupture d’équilibre du système climatique ; et jouer un rôle d’accélérateur (5° C nous sépare de la température de l’âge glaciaire).

 

Les principaux contributeurs à :

·         L'effet de serre Naturel = Vapeur d’eau (55%), Nuages (15%), autres gaz dont le CO2 (30%).

·      L'effet de serre Additionnel = CO2 (53%), Halocarbones dont les CFC (12%), Ozone (13%), Méthane (17%), N2O (5%).

 

Sans GES, la température moyenne de la planète serait de l’ordre -18° C par rapport aux +15° C actuels.

Mais le système de refroidissement naturel de la planète est dorénavant rendu insuffisant par la chaleur accumulée au niveau du sol.

 

Pour en savoir plus : des animations de l’effet de serre :

http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expo/tempo/planete/portail/labo/effet_serre.html

 

http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expo/tempo/planete/portail/labo/carbone/effet_serre.html

 

Des modèles climatiques pour reproduire les climats du passé ; et extrapoler ceux du futur

 

L’observation des processus physiques de la planète montre qu’il y a une organisation du système climatique mondial. Tout n’est pas dû au hasard : La température monte à l’équateur, et descend vers les pôles – La mer monte suite à l’attraction lunaire ... .

 

Par des travaux de conceptualisation et des jeux d’équations statistiques, en intégrant de nombreux paramètres physiques (sol, nuages, turbulences, biochimie végétale, …), de nombreuses données (GES), et de nombreux processus (océans, glaciers, rivières, El Nino, …), des modèles climatiques ont été établis pour recréer la planète terre (= planète numérique). Ils tentent ainsi de représenter les climats du passé ; et d’extrapoler par des scénarios climatiques ce qui pourrait arriver au cours du 21ème siècle.  

Modèle climatique 

Vérifiés et validés sans cesse, les modèles s’améliorent régulièrement par comparaison entre les planètes numérique et réelle. La puissance de calcul et les images satellites permettent d’affiner, en tenant compte de processus complexes comme les mouvements des nuages, la biochimie végétale, ….  Mais les modèles ont toujours des incertitudes : un scientifique peut être compétent et se tromper ; d’où la nécessité d’être prudent.

 

Si les 20 modèles étudiés donnent des résultats différents, des indices forts convergents démontrent que le changement climatique est avéré :

·        Le scénario le plus optimiste, avec une stabilisation des émissions de GES, prévoit un réchauffement de 2° C.

·         Le scénario le plus pessimiste prévoit un réchauffement de 5° C.

 

Le réchauffement s’accompagne également de la dilatation des océans, donc du relèvement du niveau de la mer (3,5 mm /an actuellement avec modification du cycle de l’eau) ; et de la fonte des glaciers.

 

S’il y a accord sur le risque de modifier le climat de la planète, il y a une grande incertitude sur les contours régionaux par méconnaissance de tous les éléments climato-dépendants. Et donc une grande difficulté à donner des conseils (ex. l’assèchement du pourtour méditerranéen – la puissance du Mistral – la disponibilité de l’eau potable – l’évolution des écosystèmes – l’état des côtes – la santé).

 

Chacun doit jouer son rôle. Le scientifique, malgré les incertitudes et les limites, doit faire un diagnostic le plus fiable et le plus précis possible.

 

Chacun a un rôle à jouer dans la diminution des GES - Evitons d'emballer un moteur 

 

Le seuil de +2°C de réchauffement à ne pas dépasser vers 2050 trouve sa justification dans des études de vulnérabilité interdisciplinaire (études des risques / prévention / protection). Il impose une vision différente. C’est une question de justice, d’autant plus que les plus vulnérables au changement climatique n’y sont souvent pour rien (zones intertropicales) !

 

Le réchauffement actuel est dû aux émissions passées de GES. Aussi, ne pas se préoccuper de l’adaptation indispensable est faire un mauvais geste à l’humanité.  Il faut, au contraire, préempter et anticiper les évènements (ex. Planète de 9 milliards d’habitants – la Chine qui devient 1er émetteur de GES - …) en distinguant clairement les domaines scientifique (les recherches & débats) et politique (les problèmes sociaux).

 

Evitons d'emballer un moteur.

Sans attendre les Politiques et les Sommets des Etats (Kyoto, Cancun) qui ne privilégient souvent que le court-terme, des nouveaux comportements individuels et collectifs s’imposent pour un développement réellement durable : de nouvelles formes d’économie, de déplacement et de travail – de nouvelles façons de consommer – de nouveaux rapports sociaux.

 

Le changement climatique est une opportunité pour tout inventer ou réinventer; et vivre autrement pour les générations futures.

 

La vidéo d'une conférence d'Hervé Le Treut : http://www.les-ernest.fr/herv%C3%A9_le_treut

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 13:58

Ci-dessous le compte-rendu de JE Sontag (PARIS MATCH) du 7ème Forum scientifique de l'UNESCO qui s'est tenu le 9 novembre 2010.                 

 

Sous le haut patronage du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l'UNESCO a réuni 8 éminents spécialistes en oncologie lors de son VIIe forum scientifique.

 

L’objectif = Permettre au grand public de comprendre quels sont les comportements à adopter pour prévenir l’apparition d’un cancer ou la rechute ?

 

Cette conférence s'est tenue en partenariat avec l’Institut National du Cancer (INCa) et la Ligue Nationale contre le Cancer ; et avec le soutien des laboratoires Roche et de la Mutualité Française. L’ouverture du forum a été faite par le Directeur adjoint de l'Unesco ; et l’animation par une journaliste de Paris Match.

 

2 millions de Français vivent ou ont vécu l’épreuve du cancer ; et près de 8 millions de personnes en meurent chaque année dans le monde. Comme en attestent ces chiffres, la lutte contre ce fléau est au cœur des enjeux médicaux et sociaux actuels. Pour lutter contre les peurs, parfois irrationnelles, du grand public, ce VIIe Forum scientifique apporte un éclairage nouveau sur les facteurs favorisant du cancer et sur les comportements préventifs utiles.

« Plus de la moitié des cancers pourraient être évités par une bonne hygiène de vie ! » déclare le Pr Dominique Maraninchi, Président de l’INCa. Mais des facteurs génétiques sont aussi responsables de processus cancérigènes.

 

Introduction

  1)    Rappels sur la notion de cancer et de prolifération de cellules malignes.

2)    Cause des cancers : Tabac (30%), Hormones (30%), Alimentation (30%), Génétique (5%), Virus (5%), Radiation/Pollution (10%).

 

Les organes touchés par :

- Le Tabac :

. Tous les organes sur le trajet de la fumée (bouche, trachée, poumon).

. Tous les organes sur le trajet de la salive (œsophage, estomac, pancréas).

.  Les reins contaminés par le sang ; et par conséquent la vessie contaminée par l'urine.

- Les Hormones  : Sein, utérus, prostate.

- L’alimentation : Appareil digestif, sein, endomètre, col de l’utérus, prostate, poumon.

- Les Virus : Foie, utérus, lymphomes, leucémie T, carcinome de Merkel, bouche, anus, pénis.

 

Influence des gènes :

Il existe des gènes prédisposant dans le cancer du sein et du colon.

D’où le problème dans le cas du cancer du sein : le fait de savoir qu'il existe un dépistage possible du gène engendre en effet dans les familles concernées une angoisse pour passer le test (dont le taux de prédiction  est de 80 %).  Et un résultat positif engendre une angoisse supplémentaire, car la seule solution est d'enlever les seins et les ovaires.

 

1- LE TABAC : Alerter les femmes sur leur tabagisme ; et les motiver à arrêter de fumer.

« Aujourd’hui environ un tiers des cancers sont liés au tabac. Un fumeur régulier (quotidien) sur 4 meurt avant 65 ans des ravages du tabac.

Plus alarmant encore. Alors que la mortalité par cancer du poumon chez les hommes de 45-54 ans est stable depuis les années 90, elle a doublé chez les femmes de cette tranche d’âge pour la même période »     déclare le Pr Albert HIRSCH, Pneumologue, administrateur de la Ligue Contre le Cancer.

 

De 2005 à 2010, malgré les actions engagées (pas de publicité, prix en hausse, publicité pour arrêter de fumer), la fréquence du cancer a augmenté de 2 points pour les hommes ; et de 7 points pour les femmes. L'action peut donc paraître décevante mais il faut nuancer le propos, car les pays n’ayant pas engagé d'action ont vu leur taux de cancer exploser.

 

La fumée provoque une mutation des gènes ; et le cancer peut apparaître à partir de 1 cigarette par jour si on fume pendant longtemps. A cet égard, on sait que le facteur durée est le facteur prépondérant : Le risque est plus important avec 10 cigarettes fumées pendant 20 ans, par rapport à 20 cigarettes fumées pendant 10 ans.

Rendre le comportement de fumeur comme « peu acceptable » socialement serait, semble-t-il, plus efficace qu'une politique individuelle d'arrêt.

Après l’arrêt, le risque redevient identique à celui de l'ensemble de la population au bout de 5 à 15 ans.

A noter l'augmentation très forte du nombre de femmes qui fument ; et qui risque d'engendrer une explosion du nombre de cancers dans les 15 prochaines années (x4).

 

2- L’AMIANTE : Risque connu depuis les années 50 mais interdit seulement depuis 1996. On en a donc encore les conséquences.

 

3- LES TELEPHONES PORTABLES : Pas de certitude, pas d'argument scientifique, mais ... ?

 

4- L’ALIMENTATION : Mise à jour des liens entre nutrition et cancer.

« Près de 30 % des cancers sont liés à l’alimentation ; en particulier les cancers de l’appareil digestif, du sein, de la prostate ou du poumon. » déclare le Pr David KHAYAT, Chef de service Oncologie à l’hôpital Pitié-Salpêtrière et Professeur à l’Université du Texas.

«Aujourd’hui, il est possible de montrer les bénéfices de certains nutriments diminuant les risques de différents cancers. Le choix du mode de cuisson est également important pour éviter les substances à haut risque cancérigène » souligne l David KHAYAT.

 

Le cancer du sein n'existe pas au Japon. Mais si des japonais émigrent aux USA, au bout de la 2ème génération, ils ont les mêmes risques qu'aux USA. D’où l'idée que l'alimentation est sans doute la cause.

Des études ont été menées:

-        Aux USA sur des infirmières montrant une corrélation entre l'absorption de jus d'orange et le mélanome.

-        Etude sélénium, vitamine E pour le cancer de la prostate : l'étude a été arrêtée car le groupe qui consommait du sélénium et de la vitamine E avait plus de cancers de la prostate que le groupe placebo.

 

Dans le domaine de l'alimentation, l'analyse et les conclusions sont très difficiles.

 

Stress oxydatifs : Les cellules relâchent des radicaux libres très caustiques qui se projettent sur les cellules, d'où l'intérêt des antioxydants.

 

Des études épidémiologiques ont montré l'intérêt des fruits et légumes : 30% de cancers en moins par rapport au groupe placebo.

Produits à éviter : charcuterie ; et thon, flétan, saumon sauvage à cause du mercure qu'ils contiennent.

Attention à la cuisson : éviter le barbecue et le wok (température de 300°C au fond du wok)

Privilégier les fruits et légumes dont la tomate, et la grenade pour la prostate.

   

5- LES VIRUS : 7 virus responsables de 15 à 20 % des cancers !

De longs travaux de recherches complexes ont mis à jour le rôle des virus dans le développement de cancers (foie, utérus, lymphomes, leucémie T…) : 7 virus cancérigènes ainsi identifiés.

Le Pr Antoine GESSAIN, Directeur de l’unité d’épidémiologie et de physiopathologie des virus oncogènes à l’Institut Pasteur, explique comment ces virus risquent d’induire  un cancer; et précise ceux qui disposent de vaccins préventifs. Il cite également les autres agents infectieux responsables de cancers, telle la bactérie Helicobacter pylori impliquée dans les cancers digestifs.

 

10 à 15% des cancers sont dus à des virus : 5 à 10% dans les pays occidentaux; et 25% dans les pays émergents.

 

Le cancer lié à un virus peut débuter de nombreuses années après son entrée dans l’organisme ; d’où la durée pour établir des liens directs de causalité.

Exemple :

-        Hépatite B et C = risque pour le foie, le col de l'utérus

-        Herpes virus (Epstein Barr) = risque pour le sein et la peau.

 

Autre agent : La bactérie Helicobacter pylori impliquée dans les cancers digestifs.

 

Des vaccins existent : vaccin hépatite B pour le cancer du foie / vaccin papillovirus pour le cancer de l'utérus.

 

6- LE SOLEIL : les crèmes solaires ne suffisent pas.

Le Pr Alexandre EGGERMONT, Directeur de l’institut Gustave-Roussy à Villejuif, Professeur au Erasmus University Medical Center à Rotterdam, expose  les différents types de cancers cutanés liés à une exposition solaire prolongée. Le risque d'en développer un (notamment le mélanome) est aujourd'hui de 1 sur 100.

Il rappelle les comportements préventifs, tout en pointant certaines idées reçues sur les crèmes solaires.

Pour diagnostiquer une anomalie cutanée sans bistouri, le public a découvert les dernières techniques d’examen non invasives : la dermoscopie et la microscopie confocale.

 

Il y a 3 types de cancer de la peau:

Carcinome basocellulaire : pas invasif, et résolu par une petite chirurgie,

Carcinome spinocellulaire : un peu invasif, et peut aller jusqu'aux ganglions,

Mélanome malin : très invasif (avec une tumeur de seulement 4mm, la mortalité à 10 ans est de 50%). Dans ce cas, il y a risque de métastases; et le traitement adjuvant à l'interféron donne peu de résultats.

 

Dans le monde, la fréquence varie selon les continents et les pays :

L'Australie a la plus forte fréquence (25%). Les pays nordiques ont aussi des taux élevés (à corréler sans doute aux vacances d'été avec exposition intense au soleil).

Il existe aussi des prédispositions génétiques (peau blanche). Des tests de prédisposition ont vu le jour ; et des biopsies sans acte chirurgical « lourd » peuvent être faites maintenant, notamment quand le visage est atteint : dermoscopie et microscopie confocale.

 

Les précautions :

-  Eviter l'exposition entre 11 et 16H

-  Eviter les cabines solaires

-  Savoir que son capital solaire est d'environ 30.000 Heures.

 

La crème solaire n'est d'aucune utilité vis à vis du cancer. On peut même dire que c'est un facteur favorisant en permettant de rester plus longtemps au soleil sans brûlure ; et par là même elle contribue à épuiser plus rapidement son capital solaire.

 

7- DES DIAGNOSTICS PLUS PRECOCES ET PLUS PRECIS  

Avec des diagnostics plus précoces et plus précis, les guérisons sont plus fréquentes : 42 % de tous les  patients traités ont plus de 80 % de chances de guérison.

 

Grâce à des diagnostics  plus précoces, on peut encore espérer mieux : c'est le cas dans les cancers du sein, de la prostate, du côlon et de la peau qui ont près de 90 % de chances de guérison s’ils sont découverts suffisamment tôt.

 

De plus, la recherche de bio-marqueurs  dans les biopsies devient essentielle pour décider et piloter le traitement de nombreux  cancers ; et offrir des traitements personnalisés plus efficaces. C'est déjà le cas dans les cancers du sein. Cette démarche s'étend à de nombreuses autres tumeurs rappelle le Pr Dominique MARANINCHI, Président de l’INCa.

 

Le Dr Clarisse DROMAIN, Chef de service de radiologie diagnostique de l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif, présente les dernières avancées de l’imagerie : nouveau scanner volumétrique multi-détecteur, IRM fonctionnelle, angio-mammographie, PetScan … Et notamment la nouvelle technique de biopsie du sein, dite stéréotaxique,  qui permet d’extraire des tumeurs de moins de 2 centimètres sans opération chirurgicale.

Des images impressionnantes d’un scanner volumétrique, proposées par le Dr GOMBERGH, radiologue, font voyager le public à l’intérieur du corps humain. Le Pr Thierry POYNARD, chef du service d'hépatologie à l'hôpital Pitié-Salpêtrière, a présenté les nouvelles techniques de biopsie mini-invasive guidée par imagerie, comme le Fibroscan qui décèle les états pré-cancéreux du foie sans biopsie chirurgicale.

 

Cancer du sein : dépistage par mammographie pour toutes les familles à risque (IRM).

Rappel : Dépistage = chercher/trouver chez des gens asymptomatiques.

Diagnostic précoce = s'alerter aux tous premiers symptômes.

Radiodiagnostic : le passage de l'analogique au numérique permet une diminution de la compression des seins; et une meilleure détection.

Elle permet aussi 2 nouvelles applications :

- La tomosynthèse mammaire en 3D,

- L'angiomammographie, avec produit de contraste, qui permet de visualiser la vascularisation de la tumeur.

 

Le Scanner (rayons x) permet de découper le corps en coupes de 1 mm.

 

L'IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), sans effet secondaire, offre une vision précise de l'organe observé ; et de la composition chimique de la tumeur (graisse, vaisseaux …). L'IRM offre la possibilité de guider les biopsies ; ce qui a beaucoup plus de valeur qu'un prélèvement au hasard.

 

Utilisation de la biopsie stéréotaxique par exemple pour analyser les micro- calcifications ; et faire du diagnostic ; et même éventuellement pour enlever toute la zone suspecte. C'est intéressant pour typer la tumeur, et choisir le traitement approprié (thérapie ciblée).

 

Un conseil : passer ses examens médicaux plutôt dans un grand laboratoire travaillant avec des procédures qualité (relecture systématique des résultats ...) ; afin d'éviter les erreurs d'interprétation qui peuvent être de l'ordre de 20%.  

 

8- L’ACTIVITE PHYSIQUE : un moyen pour combattre le risque cancéreux

« Les résultats convergents de multiples études démontrent une diminution de 25 à 30 % des risques de plusieurs cancers grâce à une pratique régulière de certaines activités physiques.

Les patients diabétiques, en surpoids ou ayant des antécédents de cancer familial sont particulièrement concernés. L’activité physique réduit de 40 % leur risque de cancer.

L’activité physique régulière diminue également le risque de rechute : par exemple pour 50 % des femmes ayant eu un cancer du sein » explique le Dr Thierry BOUILLET, cancérologue à l’hôpital Avicenne de Bobigny, président fondateur de la méthode CAMI (Cancers Arts Martiaux et Information).

 

L'activité physique est donc fortement recommandée pour éviter le cancer et les rechutes éventuelles.

Recommandation : de manière régulière, 1 Heure 3 fois par semaine.  N'importe quel sport qui ne soit pas asymétrique, qui soit adapté à son âge et à sa  constitution. La préconisation principale concerne la marche qui est le sport le plus simple à pratiquer ; et le plus adapté à l'ensemble de la population.

Par ailleurs, l'activité physique fait baisser l'insuline qui est le 2ème « tueur » après le tabac.

 

« Reprendre une activité physique, c'est retourner à la vie » !

 

Conclusion : PREVENIR LES RECHUTES

 Une surveillance rapprochée, et des traitements ciblés.

Si l’hygiène de vie est un élément important de la prévention du risque de certains cancers, elle l’est aussi dans le suivi après un cancer. Aussi, est-il primordial que les patients bénéficient d’un suivi rapproché (avec Scanner, IRM, tests sanguins…).

 

Les Pr Martine PICCART, Présidente du « Breast International Group » et Chef du service d’Oncologie à l’Institut Jules-Bordet de Bruxelles, David KHAYAT et Alexandre EGGERMONT ont expliqué dans quels types de cancer les patients reçoivent un traitement ciblé en prévention des rechutes.

 

Ils concluent le forum en présentant les travaux de recherche actuels ; ainsi que les nouvelles stratégies du Plan cancer : notamment sur la vie après le cancer, avec le Pr Jean-Pierre GRÜNFELD.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Santé Forme
commenter cet article