Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 20:36

Le vendredi 6 février 2009, dans la salle du CCA, l’association VERLIN vers L’AUTRE a organisé une conférence débat sur le maraîchage biologique.  

Après la présentation des conférenciers et le timing de la réunion, Marie-Laure JOLY, présidente, a souligné l’importance de se nourrir sainement avec des produits locaux et de saison. C’est tout bénéfice pour soi et pour l’environnement.

Sont intervenus tour à tour :

-         Benoit CANIS (ingénieur ISA 85 – SCEA Vert’Tige) ;

-         Cécile DUBAR de l’association TERRE de LIENS ;

-         Perrine (expert-comptable) pour les AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne);

-         Abdelhafid DJELAD (Ingénieur agronome) pour l’association CHENELET.

 

1-     Intervention de Benoit CANIS sur le maraîchage Biologique

A partir d’un montage qu’il avait réalisé pour une formation de journalistes de FRANCE3, Benoit CANIS, maraîcher bio à Wavrin,  a présenté les enjeux de l’agriculture biologique.

A la question « Aujourd’hui, est-ce que tout va bien ? », la réponse est évidemment NON.

Mais peut-on changer et faire autrement ? C’est-à-dire réduire notre empreinte écologique ; être des consommateurs responsables ; et avoir une agriculture performante attachée à des valeurs de développement durable ? La réponse est évidemment OUI.

 

 L’agriculture biologique a manifestement des ambitions quantitatives, qualitatives et politiques :

- D’après le Grenelle (1 et 2), le Bio devrait occuper 20% des surfaces agricoles en France en 2020 ; par rapport aux 2% de SAU (Surfaces Agricoles Utiles) actuelles.

- L’agriculture biologique possède des valeurs ajoutées sociales (création d’emplois +25% de main d’œuvre par unité produite) et territoriales (protection de l’environnement).

- Elle cherche à peser sur la Politique Agricole Commune pour préparer l’agriculture de demain.

Evolution du comportement du consommateur :

La part du budget du consommateur consacré à l’alimentation se situe en dessous des 19%.

En comparant les prix, le client d’aujourd’hui recherche non seulement des promotions, mais de plus en plus une garantie écologique, et un bénéfice pour la santé. Certains sont mêmes prêts à  payer plus cher pour protéger l’environnement et le bien-être animal. Mais l’offre en bio est insuffisante, surtout depuis l'arrivée des besoins croissants des cantines scolaires (ex. Lille = 40.000 repas jour).

L’agriculture biologique aujourd’hui en volume, et au niveau règlementaire :

En France c’est 2% de la SAU (Surface Agricole Utile), soit 0,5 millions d’hectares cultivés par 12.000 producteurs (sur environ 450.000 au total); pour produire essentiellement des fruits & légumes, du pain, du lait, des œufs, de la vigne, des oléagineux et de la viande.  

Sur un marché de 3 à 4% (soit 5 à 6 milliards d’€), la Bretagne, les pays de Loire, Midi-Pyrénées et Rhône Alpes sont en pointe (Au 1er rang, le canton de Die = 15% de la SAU).

En Europe, l’Espagne, la Belgique et la Grande Bretagne sont également à 2% de SAU ; par rapport à 4% en Allemagne et au Danemark ; et 8% en Autriche, Italie et Suède.

 

La force de l’agriculture biologique, c’est toujours son cahier des charges (interdiction d’utiliser des produits chimiques ; et la certification).

A noter, le paradoxe pour l’agriculture biologique qui consiste à devoir payer pour être contrôlée !

Mais attention, depuis le 1er janvier 2009, et pour faciliter l’entrée des agriculteurs conventionnels dans le bio,  la réglementation européenne a baissé le niveau d’exigence qui était bénéfique pour tous. Ainsi, il est maintenant possible : 

-          d’être pollué fortuitement par les OGM (0,9% maximum) ;

-          d’avoir des vaches en bio, et des poules en élevage conventionnel ;

-          de pratiquer l’élevage sur caillebotis ;

-          et il y a moins de restrictions antiparasitaires ... .

Quelles actions mener pour développer l’agriculture biologique ?

-          Renforcer l’identité de l’agriculture biologique par une réforme ambitieuse de la PAC, plutôt que baisser les exigences règlementaires européennes.

-          Favoriser les démarches collectives et publiques, et non seulement privées : créer un logo européen auquel pourrait s’ajouter un élément graphique régional.

-          Investir dans la formation, et développer la recherche plutôt que laisser faire : capitaliser les savoir-faire dans des outils techniques et pédagogiques pour transmettre le savoir; et faire savoir.

-          Communiquer non seulement sur les qualités des produits, mais aussi sur la démarche et les avantages de l’agriculture biologique (cohérence écologique, sociale, environnementale).

-          Accompagner les nouveaux adeptes des pratiques biologiques ; qui veulent donc réussir sans artifice chimique.

-          S’ouvrir, développer des contrats de progrès (surtout avec la restauration collective à des fins pédagogiques) pour que le marché bio soit moteur, et durable ; et éviter de rester un simple marché de niche.
Le développement du bio passe par un réel projet de développement national et européen.

 

2-    Intervention de Cécile DUBAR pour TERRE de LIENS

La terre est un bien commun, support de vie et de biodiversité. C’est un patrimoine naturel et culturel.

Or, l’urbanisation galopante (perte de 60.000 hectares en France sur 10 ans ; soit une moyenne de 60 hectares par an et par département), et la spéculation foncière, entraînent une baisse du nombre d’agriculteurs suite aux difficultés d’accès à la terre (rareté, montant toléré mais illégal des reprises, et coûts d’installation). 

Aussi l’association nationale Terre de Liens, née en 2003, accompagne les porteurs de projets qui respectent des critères agronomiques, sociaux et environnementaux.  L’objectif est de pérenniser l’agriculture biologique, de préserver la biodiversité et les paysages, et de favoriser une économie sociale et solidaire. 

Terre de Liens est une société d’investissement solidaire, qui favorise le développement de l'agriculture biologique. Les citoyens peuvent acheter des parts permettant à la Foncière d’acheter des terres pour les mettre à disposition d’agriculteurs  qui garantissent le maintien des pratiques biologiques (signature d’un bail rural avec une clause environnementale).

http://www.terredeliens.org/spip.php?page=accueil

3-    Intervention de Perrine Feutry pour les AMAP

Une AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) associe des consommateurs à un agriculteur en faisant de la vente directe de proximité (souvent en zone périurbaine).

L’agriculteur s’engage à préparer chaque semaine un panier de fruits / légumes de qualité (souvent en bio mais pas forcément) ; à avoir un contact direct avec le consommateur (circuit court) ; et à être transparent sur les pratiques.

Le consommateur s’engage financièrement à pré-financer la production ; à être moralement solidaire lors des aléas de production (paniers plus ou moins garnis) ; à participer à la vie de la structure (ex. désherbage, récolte, pique nique, … ).

Dans un contexte où le consommateur recherche de plus en plus du lien social avec le producteur, et à se réapproprier l’alimentation, le Grenelle a eu pour effet de sensibiliser le consommateur au bio, et au circuit de distribution court.

La 1ère AMAP du Nord fut celle des WEPPES : http://www.amap-des-weppes.net.eu.org/    
suivie par d’autres comme l'AMAP des Moulins du littoral Nord :  http://amapdesmoulins.littoralnord.fr/

et l’AMAP de la Pévèle :  http://amap-de-la-pevele.over-blog.com/ .

 

4-    Intervention d’ Abdelhafid DJELAD pour l’association CHENELET

Située à Landrethun près de Marquise, CHENELET est une association solidaire de réinsertion sociale.

Elle pratique des activités diverses (jardinage bio, travail du bois, recherche sur toitures végétalisées, formations, cours de cuisine et de nutrition, organisation du travail, estime de soi …) en encadrant 25 personnes en insertion sociale.

Ainsi, sur 1,2 hectare de terre et 2,2 hectares de verger, l’association produit 46 légumes différents et 15 variétés de pommes pour la production de paniers biologiques.

60% des cancers seraient d’origine alimentaire ; d’où l’importance à se réapproprier l’alimentation.

http://www.chenelet.org/

 

Très appréciée des participants, la conférence fut clôturée par la Présidente en soulignant les efforts faits par tous les agriculteurs qui produisent bio ; et tous les points de vente de proximité (bio ou non) qui tissent du lien social.

Chacun fut évidemment invité à consommer bio, et à faire ses courses chez les producteurs locaux.
Représenté par l'Adjointe au développement durable, le Conseil Municipal fut également appelé à intégrer des produits bio dans le prochain appel d'offres pour le restaurant scolaire. 
  

Le site Verlin vers L’Autre : http://verlinverslautre.e-monsite.com 
 

nb : Un exemple de guide pour une « Installation en maraîchage biologique »

http://www.bio-aquitaine.com/images/stories/BLE/installation_en_maraichage_biologique.pdf

http://www.agriculture-durable.org/

La croissance verte = un frein au développement de l'urbanisation
L'évolution des pratiques de l'agriculture périurbaine est une opportunité de développement durable; tout en permettant de sauvegarder les terres agricoles, de développer des emplois, de résister à la pression foncière.  Ainsi sera préservée l'identité rurale de Verlinghem au service de ses habitants et de la Métropole. 
  
En effet, l'agriculture périurbaine remplit des fonctions de proximité très intéressantes pour tous : alimentaire, économique (revenus), sociale (emploi), culturelle, cadre de vie (espaces ouverts et verdoyants), environnementale (recyclage), sécurité (aliments et risques naturels).
Face aux menaces existante avec l'extension du bâti (nouvelles activités, logements, infrastructures routières ...), il convient de développer des projets locaux, avec les professionnels agricoles, pour affirmer notre vocation rurale, maintenir notre agriculture et notre cadre de vie; et orienter l'évolution du schéma directeur pour la sauvegarde de notre patrimoine naturel.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Développement Durable
commenter cet article
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 07:40

Le vendredi 30 janvier à la salle des fêtes FESTI'VAL de Quesnoy-sur-Deûle, la dernière cérémonie des voeux 2009 du député M-P DAUBRESSE et de son suppléant J HOUSSIN a été marquée par des mises à l'honneur.

Plusieurs personnes méritantes, dont FRANCIS FACON pour VERLINGHEM,  ont reçu la médaille d'honneur de l'Assemblée Nationale sur proposition des Maires de la 4ème circonscription.

Toujours très discret, Francis s'est distingué par les nombreux services bénévoles rendus à la commune : prises de photos, recherche de photos anciennes et documents divers mis à la disposition du public lors des Journées du Patrimoine ou des Forums des Weppes, et bien d'autres services ... .


Liste des Médaillés 2009 :
- Nadine CRUNELLE de Comines

- Jean VALLENDUC de Deûlémont

- l'Abbé Pierre SAMAIN de Lambersart

- Pierre CAMELOT de Lompret
- Jean-Marie DE BAET de Marquette
- Roland DEWULF de Pérenchies
- Christian et Brigitte GLACON de Quesnoy
- Jean-Pierre ROLS et Jean TALMAN de St André
- Francis FACON de Verlinghem
- Pierre PENNEQUIN de Wambrechies
- Bernard SPENNINCK de Warneton
- Jean-Marie BRAEM de Wervicq.




Francine et Francis FACON entourés de l'adjoint Joël CLEMENT, de Bernard DECLERCK conseiller municipal, et  du couple également médaillé en 2007 : Jacqueline et Emile BASSELET pour le livre  "VERLINGHEM au fil du temps ...", et leurs nombreux engagements notamment associatifs.




Cette remise de médailles avait été précédée
:
1- Par des auditions de l'ECOLE de MUSIQUE de Quesnoy, et de la Chorale AGACHE de Pérenchies;
2- Par les 3 voeux 2009 de M-P DAUBRESSE :
- Faire l'Europe : "Si elle veut, elle peut";
- Surmonter la crise pour être gagnant plutôt que de la subir.
- Remettre la fraternité au milieu de toutes nos valeurs : "Avoir l'oreille sur le coeur de la population".

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 19:22

Avez-vous une conduite économe ? Connaissez-vous les règles d'éco-conduite ?
Pour le savoir ou le vérifier, faites le test à l'adresse suivante :
http://www.e-doceo.net/module-elearning/eco-conduite/index.php

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Jeux Découverte
commenter cet article
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 21:49

Pour la 1ère fois, ce fut à la salle des sports René Werquin que fut organisée la cérémonie des voeux 2009. Joël Clément expliqua son déroulement en 5 parties : Une prestation de l'école de musique Lompret Verlinghem - Les voeux du 2ème adjoint Yves Choteau - L'intervention du maire J.Houssin - Une 2ème prestation de l'école de musique (Noël) - L'intervention du député Marc-Philippe Daubresse.

Résumé du discours d'Yves Choteau :
- La cérémonie des voeux n'a plus lieu dans la salle d'honneur de la mairie, mais se passe désormais à la salle des sports pour offrir plus d'espace, un meilleur confort, et un accès plus facile à tous.
- Le nouveau Conseil Municipal, installé depuis mars 2008, note les faits marquants suivants de l'année 2008 :  la fin des travaux et l'inauguration de l'école Gutenberg - l'arrivée des premiers habitants de l'Orée du bois - la création d'une salle des tapis pour le Judo et l'ASCLV  - la mise à disposition d'un défibrillateur sur le mur de la mairie (offert par Vauban Humanis) - les réussites sportives (Judo, Vélo, Course à pied, Foot).
- Un nouvel appel aux sponsors a été lancé au bénéfice des associations.
- En 2009, le Jogging des Fraises fêtera ses 20 ans le 1er juin, avec comme défi 2000 participants.
- Un groupe de travail avec Lompret a recensé les besoins pour l'étude d'un terrain de foot synthétique pour les 2 communes.
- Après avoir remercié l'ensemble du Personnel technique pour la préparation de la cérémonie, Damien Delaire pour le diaporama sur la rétrospective 2008, ainsi que toutes les commissions et commerçants participants, Yves Choteau conclua par plusieurs citations pour ne pas tomber dans la sinistrose ambiante : "On garde le cap, et on ne jette pas l'ancre"  - "L'homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur des autres" - "Un sourire, c'est le début du bonheur".


Résumé du discours de J.Houssin :
- Après avoir remercié Yves Choteau et les personnalités présentes, J.Houssin dit sa satisfaction d'avoir été réélu maire; et d'avoir eu 18 candidats de sa liste sur 19 élus dès le 1er tour des municipales 2008.
- Le maire évoqua ensuite sa foi dans le plan de relance du gouvernement par l'investissement qui crée des emplois (contrairement à la relance par la consommation qui profite plus aux pays émergents et qui ne crée pas d'emploi en France); ainsi que sa confiance dans la mise en oeuvre du prochain RSA.
- Par ce plan de relance, les collectivités sont invitées à investir plus : récupération plus rapide de la TVA si l'investissement annuel est supérieur à la moyenne des 3 dernières années. Ce qui sera difficile pour Verlinghem qui a réalisé dernièrement l'Espace Culturel G.Fauquenoy et l'école Gutenberg; mais Verlinghem prendra néanmoins sa part d'efforts collectifs.
- Parmi les projets 2009 ont été cités : La poursuite des travaux d'assainissement - la reconstruction de la voierie du chemin de Messines - la pose d'un enrobé (tapis) sur la rue de Pérenchies - une étude pour l'effacement des réseaux aériens (rue de La Fontaine) - le remplacement des armoires électriques - l'entretien des toitures du presbytère et de l'église - l'entretien de l'orgue de l'église - les travaux d'extension du cimetière (appel d'offre lancé prochainement pour un cimetière paysager) - une étude HQE pour la rénovation et modernisation de la mairie (menuiseries à remplacer, isolation, respect de la loi Handicap) - l'étude financière du terrain de foot synthétique avec Lompret - l'installation d'un plateau multisports de loisirs près de la mairie.
- Compte tenu de la conjoncture, l'augmentation de la fiscalité locale ne devra pas dépasser l'inflation. Et les subventions ne seront désormais accordées qu'aux seules associations qui se développent, et qui en ont le plus besoin.
- Le dernier recensement INSEE faisant apparaître une baisse de la population de Verlinghem (2.343 habitants dénombrés sans les nouveaux arrivants de l'Orée du Bois, par rapport à 2399 habitants au recencement précédent), J.Houssin indique que ce n'est pas normal pour la maîtrise de la vie économique du village, pour les écoles et la vie associative. Aussi, une étude est en cours pour créer un nouveau quartier route de Lambersart (50 logements en habitat mixte; et location avec option d'achat pour les jeunes).

- La feuille de route est chargée également avec le 10ème anniversaire de Deûle en Fête (13 et 14 juin), le développement du périscolaire, et la rencontre du monde agricole pour préparer le développement  de la commune.
- Après avoir dit sa satisfaction du développement de l'informatique du CIC sur Verlinghem, J.Houssin remercia son équipe municipale, la directrice générale des services (Nicole Joye), le Personnel communal, et toutes les associations.
- En précisant son attachement aux vertus d'une telle cérémonie (convivialité), et en introduisant le slogan de Barack Obama "Yes, we can", il adressa ses voeux à l'ensemble de la population.


Résumé du discours de Marc-Philippe Daubresse :
- Tous les maires du canton ont été élus au 1er tour des municipales de 2008; et J.Houssin reconduit en tant que Conseiller Général.
- Un nouveau monde émerge; et nous devons changer pour rester fidèles à nos valeurs. Le péché originel remonte en 1989 avec la chute du mur de Berlin : des dirigeants de ce monde s'étaient endormis car l'économie mondiale tournait à plein régime et des pays se développaient ... .
- Et fin 2008, c'est l'éruption volcanique ! Mais ce n'est pas d'aujourd'hui que l'histoire se met en mouvement (Sparte et Athènes - la chute de l'empire romain - le Moyen-Age - la Renaissance - Les guerres - le siècle des Lumières ...). Aussi face à ces évènements, il faut que nous vous donnions l'énergie pour produire de la confiance; et qu'à votre tour vous transmettiez de l'énergie et du bonheur autour de vous.
- Les terminaisons en '-isme' du siècle dernier (capitalisme, communisme, ....) ont laissé la place aux terminaisons en '-tion' (individualisation, féminisation, globalisation, mondialisation, dématérialisation ... .). Voyez la spirale vertigineuse et rapide de la finance.
- Face à cette désorganisation, il y a 3 profils ou attitudes possible : les Moutons, les Mutins, et les Mutants. Les Moutons subissent les évènements, et restent immobiles. Les Mutins se rebellent. Et les Mutants pensent qu'il faut accompagner les mutations.
- Voyez la métamorphose visible réalisée par vos Elus le long de la Deûle; ou celle qui est en cours le long de la rocade Nord Ouest. Nous ferons d'ailleurs à terme un parallèle sur l'évolution de nos villes des années 90 par rapport à ce qu'elles seront devenues.
- M-P.Daubresse avoue également que la crise actuelle le stimule pour relancer la machine à investir; malgré la technocratie rampante qui fait toujours de la résistance. Le député soutient fermement le plan de relance du gourvernement auquel il a participé; et indique qu'il convient de mettre en place rapidement le protocole de "Cessez-le-Feu" au Moyen-Orient, ainsi qu'un mécanisme pour éviter un emballement qui favoriserait les conflits et le retour du terrorisme.
- Il faut aussi s'occuper de l'Europe : elle est de retour en donnant le ton pour sortir de la crise actuelle, et en évitant une nouvelle guerre entre la Russie et la Géorgie.
- IL faut aussi aider les Entrepreneurs (notamment les familiaux, nombreux dans la région) qui n'ont pas délocalisé leurs activités malgré le rapport de 1 à 13 (France / Chine) du coût de la main d'oeuvre. Rappelons que les allocations familiales et allocations logements ont été crées par des Nordistes. 
En adressant ses voeux à la population, et en concluant sur la devise de la République (Liberté, Egalité, Fraternité), M-P Daubresse indiqua que nous pouvions et devions transmettre du bonheur. Sans oublier d'être heureux : il n'y a pas d'impôt sur le bonheur.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
14 janvier 2009 3 14 /01 /janvier /2009 21:02

Le mardi 13 janvier, salle du CCA, la Mairie organisait une réunion sur le fonctionnement du défibrillateur. En effet, offert par VAUBAN HUMANIS, un appareil de marque SCHILLER a été installé fin 2008 sur le mur de la Mairie : à l'entrée du stade René WERQUIN.

Invité par Joël CLEMENT, adjoint au maire, Jean-Luc DUMONT (Sapeur Pompier) a expliqué le fonctionnement d'un défibrillateur et comment l'utiliser efficacement.

L'autorisation d'utilisation du Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) a été donnée en décembre 1999; et l'utilisation Grand Public acquise en 2007.

Le défibrillateur est utilisé lorsque la victime a perdu connaissance : elle ne respire plus, et le coeur ne bat plus efficacement pour assurer la circulation du sang donc le transport de l'oxygène : uniquement sur les personnes de plus de 8 ans.

Dans ce cas, il faut intervenir le plus rapidement possible
:
30 à 40 % de chance de succès en respectant la chaîne de survie suivante :


Intervenir si possible à 2 :

1- Le 1er prévient les Secours (Tél : 15 SAMU / 18 POMPIERS / 112 Secours Européens) et va chercher le défibrillateur portable; tandis que le second pratique une Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP) par des séquences de 30 Massages Cardiaques suivis de 2 Bouche-à-Bouche (accessoire sans contact disponible) en attendant l'arrivée du défibrillateur portable.

2- Dans les 5 mn, poser le défibrillateur :
Dévêtir la poitrine de la  victime (paire de ciseaux disponible). Eviter d'intervenir sur une surface métallique ou mouillée, ou en environnement à risque d'explosion.
Ouvrir l'appareil qui se met en route automatiquement ou non selon le modèle.
Ecouter et réaliser les instructions demandées
. Déballer les 2 électrodes à poser aux emplacements indiqués, à même la peau préalablement rasée à sec (rasoir disponible - électrodes à usage unique). Si victime équipée d'un simulateur cardiaque (présence de cicatrices), poser l'électrode au-dessus.
. S'écarter pour ne pas toucher la victime : le défibrillateur analyse automatiquement le rythme cardiaque.
. La décharge électrique est à déclencher manuellement si elle est demandée par l'appareil (cas du défibrillateur manuel); ou faite automatiquement  (cas du matériel automatique) si nécessaire : L'appareil "ne choque pas" si le rythme cardiaque est normal, ou si le coeur est arrêté. Le défibrillateur ne sert donc pas à faire repartir le coeur.

3- Reprendre la séquence 30 Massages cardiaques suivis de 2 Bouche-à-Bouche (RCP) si demandé par l'appareil. Continuez à suivre les instructions données par le défibrillateur jusqu'à l'arrivée des Secours.

Apprendre les gestes qui sauvent :
Comme vous pouvez en juger, une formation aux gestes secouristes facilite la prise en charge des victimes.
Des formations de secouristes gratuites sont offertes particulièrement aux associations sportives.

Pour en savoir plus :
 

http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers/Les-6-gestes-de-base/L-arret-cardiaque-la-defibrillation


http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9fibrillateur


Nb : Les consommables (batteries et électrodes), ainsi que la vérification du matériel sont à la charge de la Mairie.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Santé Forme
commenter cet article
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 15:08

La séance exceptionnelle du Conseil Municipal du 13 janvier fut brêve compte tenu du seul problème à traiter en réalité. Mais cette séance devait avoir lieu rapidement car il s'agissait de créer un nouveau poste suite au prochain départ au Conseil Général d'une employée de l'équipe municipale.

1- Création d'un nouveau poste de Rédacteur Chef au tableau des effectifs des emplois permanents pour permettre ultérieurement l'embauche d'une personne qui viendrait renforcer, techniquement et au niveau encadrement, l'équipe actuelle : différentiel de salaire mensuel d'environ 400 €. L'ancien poste vacant ne sera pas pourvu.
2- Elargissement de l'octroi de l'Indemnité Forfaitaire pour Travaux Supplémentaires (IFTS) pour adapter le régime indemnitaire à la création du nouveau poste : l'IAT étant prévu jusqu'à l'indice 380 maximum.
3- Elargissement de l'octroi de l'Indemnité Complémentaire pour Elections (IFCE) pour adapter également le régime indemnitaire à la création du nouveau poste : en compensation de l'absence d'heures supplémentaires au-delà de l'indice 380.

Informations diverses :
- Un accueil périscolaire a été organisé récemment avec succès pour les enfants fréquentant le restaurant scolaire.
-  Au niveau du projet du nouveau stade de foot,  si l'étude des besoins est faite, l'étude financière reste à faire.
- Les commissions doivent préparer le prochain budget qui est à voter pour fin mars. L'année 2009 sera une année particulière pour laquelle la vigilance s'imposera d'autant plus au niveau des dépenses de fonctionnement. Les dépenses d'investissement ne seront cependant pas stoppées pour ne pas tomber dans la sinistrose.
Le montant d'investissement 2009 sera très probablement inférieur à la moyenne annuelle des investissements  réalisés ces 3 dernières années : remboursement immédiat de la TVA prévu par la loi dans le cas contraire.
- Signature pour 3 ans de la licence informatique (logiciels administratifs Segilog) : 4329 € HT et maintenance annuelle de 481 € HT.
- Remboursements sinistres encaissés : 75 € suite à dégradation d'une haie + 923 € pour un candélabre.

A l'issue du Conseil, ses membres ont participé à la réunion organisée par Joël CLEMENT sur le fonctionnement du défibrillateur.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Conseil Municipal
commenter cet article
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 22:04

Nous transmettons tous nos meilleurs voeux 2009 pour vous et vos familles. Si l'année 2009 s'annonce difficile, n'oublions pas qu'il faut continuer à progresser dans tous les domaines; non seulement pour nous-mêmes mais aussi pour nos enfants et les générations futures. Gardons un esprit solidaire et combatif.


Quelques citations à méditer :

" La vie c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre ".   Albert Einstein .

" Tous les ennuis que nous vaut la vie moderne sont dus à ce qu'il y a divorce entre la nature et nous ".
  Isaac Asimov.

" L'histoire de l'humanité est un mouvement constant du règne de la nécessité vers le règne de la liberté ". Mao Zedong.

" Toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté doit commencer par leur garantir l'existence ".  Léon Blum.

" La Chance aide parfois, le courage toujours ".  J.Delors.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 19:31


Bonne fête de Noël à Vous et à vos Familles.

 

Profitez de ces moments de rencontre et de détente pour égayer votre quotidien.




Bonhomme Neige 211209 003

Il y a manifestement des talents parmi les Verlinghemmois. Pourquoi ne pas organiser un concours de bonhommes de neige l'hiver prochain ?

Neige 221209 000
Au petit matin, les mares de l'Orée de Bois
Neige 221209 006
Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 20:12
La Mutualité Chrétienne belge met en ligne des informations sur les maladies et des conseils. A toutes fins utiles.
http://www.mc.be/fr/100/votre_sante/index.jsp
Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Santé Forme
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 22:30

Le Fort du Vert Galant (112.685 m²), datant de 1886 et propriété de l'armée, a été acheté par la ville de WAMBRECHIES pour 116.000 € (vote du Conseil Municipal du jeudi 4 décembre 2008).
Voir ci-dessous la couronne de forts construits autour de Lille, issue du livre de Julien DEPRET

Avec le futur pont sur la Deûle, et l'aménagement probable de l'ancien Fort, c'est donc tout un quartier de Wambrechies qui sera transformé à court ou moyen terme.

Les forts du Vert Galant (appelé également fort Carnot), de Bondues, de Mons en Baroeul, de Sainghin, de Seclin, d'Englos (en réalité sur Ennetières), et de Prémesques, faisaient partie de la couronne des forts de la place de Lille.

13 ouvrages plus modestes venaient compléter le dispositif de défense : de l'Entrepôt, du Haut Vinage, de Babylone, des Marchenelles, de la Croix de Vallers, de la Jonchère, d'Enchemont, de Vendeville, de Noyelles, d'Houplin, du Moulin Neuf, de Lompret (en réalité sur Verlinghem), et de Wambrechies. 

A ces forts et ouvrages s'ajoutaient les batteries de Prémesques et du Camp Français.

Repost 0
Published by Verlinghem Autrement - dans Evènements
commenter cet article